Publicité

18 octobre 2021 - 12:00

Joliette

Un succès pour la marche mondiale des femmes

Par Mathieu Savard, Journaliste

La 5e édition de la Marche mondiale de la femme qui se tenait à Joliette cette fin de semaine a été un succès pour la cause des femmes.

Organisée par la Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière, la marche avait comme objectif de faire entendre cinq revendications de la Coordination du Québec de la marche mondiale des femmes (CQMMF): la pauvreté, les violences faites aux femmes, les enjeux concernant les femmes migrantes, immigrantes et racisées, la justice climatique et la revendication sur les femmes autochtones.

La marche passait par des lieux symboliques ou on s’arrêtait pour laisser place à des porte-paroles qui parlaient des revendications.

« Cela fait longtemps que les femmes de Lanaudière revendiquent et se mobilisent pour l’amélioration des conditions de vie des femmes. La pandémie et les mesures sanitaires ont mis en lumière de façon importante les inégalités sociales vécues ici comme ailleurs, surtout chez les femmes les plus vulnérables», indique Francine Rivest, coordonnatrice de la Table de concertation des groupes de femmes.

« D’ailleurs, la hausse des violences conjugales et la vague des fémininicides qui secoue le Québec le démontrent dramatiquement, tout comme les femmes et les filles des communautés autochtones sont particulièrement sujettes à être victime de violences et de discriminations », mentionne Caroline Caron, coordonnatrice de la Maison d’accueil la Traverse.

Durant la marche symbolique, le manifeste « Résistons pour vivre, marchons pour transformer » a été dévoilé afin de sensibiliser la population.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.