Publicité

6 octobre 2021 - 12:00

Lanaudière

Rapport de la coroner: Le CISSS de Lanaudière favorable

Par Mathieu Savard, Journaliste

La poussière continue de tomber après le dépôt d’un rapport accablant de la coroner, madame Géhane Kamel, sur le décès de Joyce Echaquan.  

La dernière réaction à se jour est celle du CISSS de Lanaudière qui accueille positivement le rapport de la coroner:  « J’ai pris connaissance du rapport de Mme Kamel et je peux vous confirmer que les recommandations qui concernent notre organisation sont en cohésion avec les améliorations et les changements que nous déployons depuis quelques mois déjà. Lors de mon témoignage aux audiences publiques, le 2 juin dernier, j’ai pris un engagement ferme, envers la famille de Mme Echaquan et les membres de la communauté atikamekw de Manawan, de poursuivre le travail d’amélioration amorcé et de nous assurer de mettre en place les mesures nécessaires afin d’améliorer les soins et les services dispensés dans notre organisation »  a mentionné la présidente-directrice générale du CISSS de Lanaudière, madame Maryse Poupart.

La direction a d’ailleurs mentionné qu’une mise à jour des mesures mises en place sera effectuée dans les prochains jours afin de s’assurer de l’avancement du processus. 

On doit se rappeler que la direction du CISSS de Lanaudière avait été attaquée de partout à la suite de la tragédie de Joyce Echaquan à Joliette. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.