Publicité

27 septembre 2021 - 14:00

Joliette

Mobilisation pour le droit à la mobilité à Joliette

Par Mathieu Savard, Journaliste

Le Mouvement d’Éducation Populaire Autonome de Lanaudière(MÉPAL) organise un rassemblement dans l'objectif de faire attendre leurs revendications en vue des élections municipales. 

L'organisme qui défend plusieurs droits comme le droit à un revenu décent, le droit à l'éducation, le droit à la santé, mais la principale revendication du groupe c'est le transport autant en ville qu'en campagne. 

D'ailleurs, l'organisme sonde présentement les organismes membres du MÉPAL dans l'objectif de rédiger un document qui s'appelle « On doit se mobiliser pour pouvoir se déplacer dans les villes et les campagnes » et qui vise à lutter contre trois obstacles qui empêchent l'accès aux transports;

  • Le tarif trop élevé empêche les personnes à faible revenu d'y avoir accès ou bien les force à devoir couper dans d'autres dépenses essentielles (nourriture, santé, etc.);

  • Les services de transport ne sont pas toujours accessibles pour les personnes qui ont besoin de transport adapté;

  • Dans certaines régions ou certains quartiers, les services ne sont pas assez développés, voire absents.

Le rassemblement aura lieu le 6 octobre prochain à 11h30 au Centre d’échange St-Louis (devant le palais de Justice de Joliette au coin des rues St-Louis et Place Bourget Nord). Le MÉPAL rappelle que les règles sanitaires (port du masque et distanciation physique) devront être suivis.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.