Publicité

17 septembre 2021 - 12:00

Grève mondiale pour le climat

Une marche dans les rues de Joliette pour la justice climatique

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le MÉPAL a décidé d’organiser une marche à Joliette dans le cadre de la Grève mondiale pour le climat du 24 septembre 2021.

Alors que des manifestations sont déjà annoncées à Montréal, Québec et Sherbrooke, les gens et les organismes concernés par la crise climatique et la justice sociale sont invités à prendre la rue. Le point de départ est à côté du Cégep de Joliette (au coin des rues Saint-Charles-Borromée et Manseau) à midi.

Il y a deux ans, ils étaient quelques milliers à participer à la grande marche pour la justice climatique le 27 septembre 2019 à Joliette. Le regroupement considère qu’il est important de soutenir la cause :

Parce que les personnes vulnérables sont déjà les plus touchées par les conséquences des changements climatiques (canicules, inondations, feux de forêt, etc.) ;

Parce que ce sont surtout les riches et les grosses compagnies qui sont responsables de la pollution ;

Parce que les crises sont toutes liées entre elles (climat, pandémie, logement, santé mentale, etc.) ;

Parce que nous avons le droit de manifester et le devoir de faire quelque chose pour que ça change ;

Parce que le gouvernement a le pouvoir de mettre en place des mesures pour éviter la catastrophe ;

Parce qu’il ne le fera pas à moins qu’on lui mette la pression !

Il est demandé aux personnes qui participeront à la manifestation de respecter les mesures sanitaires (port du masque et distanciation physique).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.