Publicité

6 septembre 2021 - 09:00

Critères à respecter

Aide financière pour les personnes vivant avec la sclérose en plaques

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

L’Association sclérose en plaques de Lanaudière (ASEPL) offre à tous les Lanaudois et Lanaudoises vivant avec la sclérose en plaques la possibilité de se faire rembourser jusqu’à 100 % des frais déboursés pour se procurer des produits et services liés à leur condition.

Cette aide financière pourrait être attribuée à l’achat ou la location d’équipement, du soutien psychologique professionnel, des produits d’incontinence, ainsi que de la médecine douce.

Critères de participation :

  • Être ou devenir membre de l’ASEPL
  • Ne pas bénéficier d’assurances personnelles couvrant ces produits et services
  • Ne pas déjà recevoir gratuitement des produits et services de la part du CISSS Lanaudière. Il y a toutefois possibilité de demander un remboursement de la part de l’ASEPL si la personne est en attente

Les factures originales sont exigées, et d’autres informations complémentaires au besoin. « Ce service est possible grâce à la générosité de divers donateurs et par nos activités d’autofinancement. Nous tenons à remercier les donateurs et participants qui nous appuient chaque année », mentionne l’organisme par communiqué.

Pour plus d’informations ou pour faire un don, appeler au 450 753-5545 MRC du Nord ou au 438 494-9900 MRC du Sud, par courriel au [email protected] consultez leur site web.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.