Publicité

21 juillet 2021 - 06:00

Une consommation dans la moyenne

Les Lanaudois et l'alcool

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Même si leurs habitudes de consommation sont tout à fait similaires à celles des Québécois en général au point qu’on peut les qualifier de consommateurs-baromètres, les Lanaudois se distinguent nettement en matière de conduite automobile selon une récente enquête d’Éduc’alcool.

« Dans Lanaudière, on est un véritable baromètre du Québec en matière de consommation d’alcool que ce soit en termes de pourcentage de consommateurs, de fréquence de consommation ou encore de quantité consommée. Mais les consommateurs d’alcool et de cannabis ont davantage tendance qu’ailleurs à mélanger les deux substances et on semble plus porté à se sentir en état d’immunité sur les routes. C’est un sujet de préoccupation qui devrait être partagé par les Lanaudois », explique Hubert Sacy, directeur général d’Éduc’alcool.

Habitudes de consommation

Un total de 60% des résidents de la région consomment une boisson alcoolisée une fois par semaine ou plus, ce qui représente exactement la moyenne québécoise.

Tout comme dans le reste de la province, ils sont 17% à estimer que leur consommation nuit à leur santé physique et 8% à estimer que leur consommation d’alcool nuit à leur vie sociale ou à leur vie familiale.

Certains y vont d’une consommation excessive avec 36% qui affirment avoir dépassé les limites recommandées une fois par mois ou plus souvent, tout comme la moyenne québécoise.

Alcool au volant

Les conducteurs de la région sont en revanche plus nombreux que la moyenne québécoise à avoir conduit après avoir consommé de l’alcool.  Ce n’est pas moins de 44% d’entre eux qui répondent à cette affirmation contre 40% dans le reste de la province. Ils se rapprochent cependant de la moyenne québécoise pour conduite avec faculté affaiblies.

Ce qui est toutefois le plus frappant est que les Lanaudois sont bien moins nombreux à croire qu’il est probable de se faire intercepter par un barrage policier en matière d’alcool, soit 41% contre 48% au Québec.

Quant à la consommation de cannabis, les citoyens de Lanaudière ont moins tendance à mélanger alcool et cannabis. Un total de 22 % des habitants de la région consomment du cannabis et 23 % d’entre eux le mixe avec l’alcool.

Explication des résultats

Avec un minimum de 400 personnes sondées dans chaque région, pour un total de 7600 répondants, il reste que des facteurs peuvent influencer les résultats :

  • Les mesures gouvernementales associées à la COVID-19 ont pu modifier certains comportements comme le lieu de consommation;
  • Le changement de méthode de collecte de données qui s’est faite principalement sur le web cette fois-ci contrairement au téléphone. Ce changement méthodologique affecte les résultats puisque la consommation d’alcool mesurée est plus grande sur le web qu’au téléphone.
  • La désaisonnalisation : Cette année, la collecte de données a été étendue du mois d’août au mois d’octobre 2020 inclusivement et du 15 février au 30 mars 2021 afin de diminuer l’influence d’un mois en particulier sur le comportement des répondants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.