Publicité

1 juillet 2021 - 11:00

Développement social

Des sommes totalisant 1,1 M$ sont consacrées pour le projet d’agrandissement du Centre à Nous

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C’est ce mardi qu’une pelletée de terre officielle enclenchait les travaux d’agrandissement du Centre à nous. Le nouveau pavillon, qui sera annexé aux locaux existants, permettra d’accueillir huit nouveaux organismes, dont un CPE, ainsi que la création d’une nouvelle entreprise d’économie sociale pour le bistro qui servira de lieu de travail pour les personnes ayant une déficience physique ou intellectuelle.

« Cet agrandissement positionnera le Centre à Nous comme un acteur incontournable dans le développement social de la région, ce qui permettra aux divers organismes au cœur de ce carrefour communautaire, qui à terme totalisera 113 000 pieds carrés de superficie et un bâtiment de six étages, d’augmenter la qualité des services offerts à la population du sud de Lanaudière », explique le président du conseil d’administration du Centre à Nous, Mario Morais.

En plus de la pelletée de terre, un investissement de 400 000$, par l’entremise du volet 1 – Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité (FRR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, sera accordé au projet, ce qui permettra au centre d’acquérir le terrain adjacent à leur bâtiment de Repentigny afin d’accueillir encore plus d’organismes à but non lucratif (OBNL).

Actif au sein de la communauté depuis 33 ans, le Centre à Nous dessert près de 130 000 personnes, en plus d’être le seul carrefour en son genre au Québec ayant construit ses propres installations, au bénéfice de sa communauté et de sa région.

Ainsi, le Carrefour communautaire de la MRC de L’Assomption accueille 21 organismes locataires portant tous une mission de mieux-être social en soutien à la population de Repentigny et de la MRC de L’Assomption. Quatre groupes d’entraide et quatre groupes de loisirs logent également au Centre à Nous.

Plus de 1,1 M$ amassés

En plus de l’aide financière de 400 000 $ annoncée ce mardi, le projet jouit de la collaboration de plusieurs partenaires.

Desjardins est le premier partenaire majeur avec un investissement de 250 000 $ provenant du Fonds du Grand Mouvement. À cela s’ajoute une subvention de 92 000 $ du gouvernement du Canada par le biais du Programme de préparation à l’investissement (PPI), déployé au Québec par le Chantier de l’économie sociale, en collaboration avec les Fondations communautaires du Canada.

La MRC de L’Assomption octroie aussi une subvention de l’ordre de 43 187 $ en provenance du Fonds régions et ruralité (FRR) pour l’année financière 2020-2021. De son côté, la Ville de Repentigny investit 320 000 $ afin de contribuer à l’essor de l’entreprise d’économie sociale.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.