Publicité

14 juin 2021 - 12:00

Retrouver l’inspiration

Une résidente de Repentigny parmi les gagnants d’un prix pour une bonne cause

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Mélanie Normandin se retrouve à faire partie des gagnants du Sauce of Inspiration Fund, un fond lancé en mars dernier par la chaîne de restauration originaire d'Afrique du Sud, Nando’s PERi-PERi, afin de redonner à la communauté en finançant des initiatives inspirantes. 

Auparavant enseignante, Mme Normandin, résidant à Repentigny, est atteinte depuis quelques temps de la sclérose en plaque, une maladie la restreignant principalement à son fauteuil.

Cette dernière, qui souhaite acquérir un nouvel ordinateur équipé de technologies d’assistance pour répondre aux besoins de sa condition physique, s’est vu choisie, par le jury de la chaîne de restauration, parmi les 6500 candidatures présentées.

Afin de l’accompagner dans ses ambitions, elle gagne ainsi un prix d’une valeur de 2000$. Mme Normandin fait partie des quelques gagnants qui se divise le lot total de 50 000$.

Âgée de 47 ans, Mélanie Normandin aura été pendant sa vingtaine et sa trentaine, une enseignante passionnée de voyage. Elle se décrit comme une personne curieuse, avide d’aventure et pétillante.

Elle a néanmoins depuis été diagnostiquée de sclérose en plaques avec des symptômes liés à la mobilité la laissant ainsi tétraplégique.

Mme Normandin confie se sentir piégée de son propre corps. Elle a d’ailleurs récemment perdu les capacités motrices de ses doigts et ne peux plus taper sur son clavier.

C’est à donc à ce moment qu’elle décida de lancer sa candidature dans le but de mettre à jour son ordinateur et d’y intégrer un logiciel de reconnaissance vocale et une alternative à la souris. Mme Normandin pourra désormais continuer de voyager virtuellement à sa façon.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.