Publicité

27 mai 2021 - 06:00

Financement de projets pour la région

La Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière invite la population à manger une frite pour leur collecte de fonds

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Tout le mois de juin, trois franchisés détenant 11 restaurants McDonald’s au nord de Lanaudière, ainsi qu’un autre à Louiseville, organisent une collecte de fonds au profit de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière dans le but de contribuer au financement d’une salle de motricité globale pour les jeunes de la région.  

Pour chaque frite, poutine ou patate hachée brune (déjeuner)  vendue dans l’un des 12 McDonald’s participants, 15 sous seront remis à l’organisme de bienfaisance.

Martin Harvey et ses enfants, Cédric et Jessica, qui détiennent les succursales McDonald’s de Berthierville, du Grand Joliette, de Lavaltrie, Louiseville, Rawdon, Saint-Félix-de-Valois, Saint-Gabriel-de-Brandon, Saint-Jacques et Saint-Jean-de-Matha, invitent leur clientèle à participer en grand nombre à leur collecte de fonds.  

Ce n’est pas nouveau que la famille Harvey s’implique auprès de la fondation. Depuis 2005, c’est plus de 240 000 $ qui ont été remis à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière par les restaurateurs. 

« Au fil des ans, nous avons contribué à l’achat de nombreux équipements médicaux dédiés à la clientèle pédiatrique du nord de Lanaudière. Nous sommes très heureux de pouvoir contribuer au projet de la salle de motricité globale cette année », témoigne Cédric Harvey.

Le projet de la fondation

Le but de cette collecte de fond est de financer l’aménagement d’une salle de motricité globale qui consiste en une salle d’intervention pour les enfants et adolescents vivant avec une déficience physique ou intellectuelle, ou encore, un trouble du spectre de l’autisme.

« La salle sera munie de matériaux et d’équipements spécialisés qui permettront aux jeunes usagers de 8 à 21 ans d’explorer une variété d’activités de motricité globale adaptées. L’aménagement de la salle permettra de leur offrir des stimulations thérapeutiques contrôlées et sécuritaires dans le cadre de services spécialisés de réadaptation », explique Maude Malo, directrice générale de la fondation.

Il s’agit d’un projet pour lequel la fondation, grâce à l’apport majeur de la famille Harvey, pourra financer près de 40 000 $ d’équipements.

« Au nom de la fondation, et des usagers qui bénéficieront de la salle, je tiens à remercier chaleureusement les membres de la famille Harvey pour leur engagement, leur générosité et leur fidélité. Merci de contribuer au mieux-être de nos jeunes », conclut-elle.   

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.