Publicité

22 mai 2021 - 07:00

« Des mots qui aggravent nos maux »

Mobilisation pour le droit à la santé dans Lanaudière

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le vendredi 28 mai prochain, de 11h00 à 12h00, le Mouvement d’éducation populaire autonome de Lanaudière (MÉPAL) ainsi que ses alliés organisera une mobilisation pour revendiquer le droit à la santé de tous et toutes devant l’Hôpital de Joliette.

Après la triste histoire entourant la mort de Joyce Echaquan qui a mis en lumière les problèmes d’accès à des soins dans le réseau de santé et la discrimination que certaines communautés peuvent vivre, le MÉPAL tiendra donc une manifestation devant l’Hôpital de Joliette.

Le témoignage de l’infirmière impliquée dans l’histoire plus tôt cette semaine a remis le sujet sous les feux de la rampe. Elle a indiqué qu’une surcharge de travail et de la paperasse étaient en lien avec son attitude.

Cette dernière avait entre autres tenu des propos jugés racistes envers les communautés autochtones. Elle précise néanmoins que c’était plutôt en lien avec la pression vécue au travail et non parce que c’était une personne autochtone.

« L’accès aux soins de santé, c’est un droit. On ne peut pas accepter qu'il soit si souvent lésé. Le système de santé est malade. Quand le personnel de la santé est épuisé et peu soutenu, les personnes qui utilisent les services en paient aussi le prix », indique le MÉPAL par voie de communiqué.

La discrimination, les préjugés et la stigmatisation empêchent plusieurs personnes d’y avoir accès librement. Le non-respect des choix, valeurs et/ou croyances, les paroles blessantes, une approche paternaliste, entre autres, nuisent à l’accès aux soins de santé des personnes opprimées et marginalisées selon l’organisme.

Différentes communautés touchées

Les oppressions sont multiples et nuisent à de nombreuses personnes de différentes communautés.

Les personnes qui vivent en situation de pauvreté, avec un handicap, les personnes racisées, grosses, les femmes, les aînés, celles souffrant de santé mentale, en situation d’itinérance, celles de la communauté LGBTQ2+, les personnes utilisatrices de drogues et malheureusement bien d’autres sont identifiées comme vivant de la discrimination dans le réseau.

Le MÉPAL invit les gens à se joindre à la mobilisation ainsi que d’appuyer le Principe de Joyce. Il rappelle que le port du masque ainsi que le respect de la distanciation physique seront de mise durant l’événement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.