Publicité

25 mars 2021 - 15:30

Sûreté du Québec

Inauguration de la Zone neutre à Lavaltrie

Par Salle des nouvelles

Le projet Zone neutre a été officiellement inauguré aujourd'hui par la Sûreté du Québec, en partenariat avec la Ville de Lavaltrie. La Zone neutre se situe dans le stationnement du poste de la Sûreté du Québec, au 39 chemin de Lavaltrie et est mise en fonction dès maintenant.

Il s’agit d’une zone prédéterminée, près du poste de police, qui sera sous enregistrement vidéo en continu,
24 h / 24 h, 7 jours par semaine.

Un vendeur et un acheteur ayant conclu une transaction sur un site de vente en ligne peuvent s’y donner rendez-vous pour réaliser l’échange en toute sécurité ou encore des parents séparés peuvent s’y échanger la garde de leur(s) enfant(s).

Bien que l’endroit ne soit pas sous surveillance policière en tout temps, la présence de caméras permet néanmoins de revenir sur les événements survenus, au besoin. Les enregistrements vidéos sont conservés
sur une période de 15 jours, et ce, en continu.

La Zone est aménagée et bien identifiée par du marquage au sol ainsi que par une signalisation permanente à l’extérieur du poste de police.

Ce projet, en partenariat avec la Ville de Lavaltrie, est inspiré d’une initiative pancanadienne et vise à offrir aux lavaltroises et aux lavaltrois un lieu sûr afin de procéder à leurs échanges et ainsi prévenir les vols et les agressions.

Le concept de la zone de rencontre neutre existe ailleurs au Canada depuis quelques années, en Colombie-Britannique ainsi qu’en Ontario. La Sûreté du Québec s’ajoute maintenant aux quelques corps de police ayant déployé l’initiative au Québec jusqu’à maintenant. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.