Publicité

24 mars 2021 - 15:00

« À la défense des droits des locataires aînés! »

Programmation d’ateliers pour les locataires de 50 ans et plus

Par Catherine Deveault

Toutes les réactions 1

Action-Logement Lanaudière est un organisme communautaire autonome dont la mission est de défendre et promouvoir les droits des locataires de toute la région. En constatant que les locataires de 50 ans et plus faisaient souvent face à des enjeux plus spécifiques, l'organisme a démarré le projet « À la défense des droits des locataires aînés! ».

Dans le cadre de ce projet, l'organisme a notamment développé 6 ateliers de moins d’une heure, dont les thèmes ont été décidés sur la base d’une consultation menée auprès des organismes communautaires de la région dans le but d’identifier les enjeux touchant les locataires aînés lanaudois. 

Avec l’objectif d'offrir les ateliers au plus grand nombre, l'organisme présente tous ces ateliers gratuitement et de façon virtuelle à partir de la semaine du 5 avril. Chaque atelier sera présenté le mercredi soir puis le jeudi en après-midi, de façon à s’adapter aux horaires de chacun.

La programmation :

Mercredi 7 avril, 18h30, et jeudi 8 avril, 13h30 : le bail;

Mercredi 14 avril, 18h30, et jeudi 15 avril, 13h30 : les types de logements;

Mercredi 21 avril, 18h30, et jeudi 22 avril, 13h30 : vieillir dans son logement;

Mercredi 28 avril, 18h30, et jeudi 29 avril, 13h30 : intimidation, harcèlement, maltraitance, discrimination et racisme;

Mercredi 5 mai, 18h30, et jeudi 6 mai, 13h30 : mettre fin au bail;

Mercredi 12 mai, 18h30, et jeudi 13 avril, 13h30 : le tribunal administratif du logement.

Les ateliers seront offerts via la plateforme ZOOM. Les personnes intéressées à participer doivent s’inscrire en communiquant avec Julien Rousseau au 450-394-1778 #4 ou 1-855-394-1778 #4 ou par courriel au [email protected]

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Quelle bonne idée ! Félicitation un organisme qui pense aux 50ans et plus ...merci

    Denis richer - 2021-03-24 19:35