Publicité

17 mars 2021 - 16:00

La discipline vous fait économiser

Modification au service de collecte des branches à Saint-Charles-Borromée

Par Salle des nouvelles

La Ville de Saint-Charles-Borromée informe ses citoyens que le service de déchiquetage de branches demeure offert gratuitement deux fois par année, soit au printemps et à l’automne. Toutefois, dès aujourd’hui, les Charlois qui n’auront pas mis leurs branches à temps en bordure de la route selon les dates mentionnées et qui souhaitent faire revenir l’entrepreneur en déchiquetage, les frais seront désormais de 200 $ au lieu de 30 $.

C’est une firme privée qui est affectée aux travaux de déchiquetage des branches. Ce processus se fait en deux étapes.

Cette année, pour le premier secteur, le déchiquetage se fait des limites de Saint-Ambroise-de-Kildare jusqu’au boulevard L’Assomption inclusivement à compter du 10 mai. Ensuite, ces travaux se poursuivent dans le deuxième secteur, soit après le boulevard L’Assomption vers les limites de Joliette dès le 25 mai.

Les citoyens sont informés à l’avance des dates de déchiquetage dans leur secteur, d’une multitude de façons : par l’entremise du site internet, des médias sociaux et du magazine municipal. Ainsi, quelques jours avant le début du ramassage, ils sont invités à les déposer à la rue, les troncs orientés dans le même sens.

Une fois les travaux amorcés, il est difficile de prévoir la fin du déchiquetage, puisque plusieurs facteurs influencent la durée, comme les conditions météo, la quantité de branches déposées, etc. Toutefois, soyez assuré que si les branches patientent en bordure de route aux dates mentionnées, on passera les récupérer.

Une indiscipline qui coûtera 200 $
Si vous avez raté l’occasion de mettre vos branches au chemin au bon moment, vous avez la possibilité de passer à l’hôtel de ville, avec une preuve de résidence en votre possession, débourser la somme de 200 $. Cette nouvelle mesure, qui se veut dissuasive, représente les coûts réels encourus par la Ville reliés à un retour en arrière de l’entrepreneur dû entre autres à une perte de temps.

Il est bon de rappeler que Saint-Charles-Borromée fait partie des rares villes à offrir ce service gratuitement à ses citoyens. Bien souvent, le ramassage s’effectue sur demande seulement et il y a des frais chaque fois selon la dimension de l’amas de branches.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.