Publicité

8 mars 2021 - 11:00

CISSS Lanaudière

Relocalisation des résidents de la résidence privée pour aînés Sainte-Anne à Rawdon

Par Salle des nouvelles

À la suite de l’incendie survenue dimanche matin à la résidence privée pour aînés (RPA) Sainte-Anne à Rawdon, la Direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière souhaite informer la population qu’aucun résident ne sera en mesure de réintégrer le bâtiment pour le moment.

À cet effet, le personnel du CISSS poursuit ses efforts avec le mécanisme d’accès à l’hébergement et les partenaires de la région pour identifier les ressources où seront temporairement relocalisés l’ensemble des résidents, incluant les installations de l’établissement.  L’arrimage entre les résidents et les ressources se fait en fonction des places disponibles, du niveau de soins requis ainsi que de la capacité à respecter l’isolement en période de pandémie.

À l’heure actuelle, il est prévu que 65 résidents autonomes seront hébergés à l’hôtel, 43 seront dirigés au CHSLD Saint-Eusèbe à Joliette et 13 seront dirigés vers d’autres ressources du milieu répondant à leurs besoins.

De plus, près d’une quarantaine de familles ont accepté d’héberger temporairement leur proche pour bien les soutenir dans cette épreuve.

Des démarches ont actuellement cours avec les organismes et vétérinaires de la région pour héberger les animaux de compagnie des résidents pendant la durée de relocalisation.

La relocalisation s'est déroulé durant la journée d'hier. De même, le personnel du CISSS verra à procéder à la désinfection du gymnase du Collège Champagneur situé à proximité de la RPA, lequel a accueilli de façon sécuritaire les résidents évacués. En effet, d’autres employés en provenance des secteurs de soutien ont été mobilisés pour aider les secteurs cliniques sur place comme les services de la sécurité, d’hygiène et salubrité, les services alimentaires et les ressources humaines.

La Direction du CISSS tient sincèrement à remercier l’ensemble des employés, des partenaires, des familles, des bénévoles et des commerçants locaux qui ont porté secours ou qui ont contribué à assurer le bon déroulement des opérations, et ce, en collaboration avec la municipalité et les services d’urgence.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.