Publicité

23 décembre 2020 - 11:00

Trois projets d’envergure 

Les travaux du CHDL avance bien d'après la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Trois projets d’envergure pour lesquels la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière investit 1,7 M$ ont débuté cette année au Centre hospitalier De Lanaudière (CHDL).

À la suite d’un arrêt de trois mois dû à la première vague de la pandémie, les travaux d’aménagement ou de réaménagement se poursuivent afin de mettre en service de nouvelles unités dès l’hiver prochain.

Ces projets sont issus des sept grands projets soutenus par la campagne majeure Donnez avec cœur. Ils amélioreront la qualité et la sécurité des soins et services offerts à la population du nord de Lanaudière.  

En effet, une nouvelle aile de cliniques externes spécialisées, comprenant une clinique de l’œil et une clinique de gynécologie, verra le jour au début de l’an 2021 au 1C du CHDL. Ce projet de déménagement et d’agrandissement des cliniques permet, entre autres, l’ajout de salles d’examen et l’acquisition d’équipements ultra performants. Cela favorisera l’accessibilité aux soins, de même que l’efficience des services.  

De plus, deux autres projets devraient se réaliser d’ici l’été 2021, soit les projets en santé mentale, ainsi qu’en cardiologie et pneumologie.

Le premier projet, dont la majorité des travaux seront complétés au début de l’année 2021, a pour objectif de revaloriser la Clinique externe en santé mentale, située au 1D du CHDL, et l’hôpital de jour. Cela aura pour effet de maximiser l’espace et créer des bureaux de consultation davantage confidentiels et sécuritaires. Le projet comprend également l’aménagement d’une galerie d’œuvres d’arts réalisées par les patients dans le cadre d’ateliers d’expression artistique qui sont d’ailleurs financés par la fondation.

Le deuxième projet comporte l’agrandissement du Pavillon de cardiologie et du service de pneumologie pour lequel la fondation financera l’acquisition d’équipements supplémentaires répondant aux besoins grandissants dans ces domaines.  

« Les membres du conseil d’administration et les employées de la fondation sont très enthousiastes, car dans un horizon de six à huit mois, trois projets majeurs seront réalisés. Ainsi, la majorité des projets soutenus par la campagne majeure auront vu le jour dès 2021. Il s’agit d’excellentes nouvelles pour la fondation et les donateurs ayant contribué à cette campagne », a déclaré Dany Belleville, présidente de la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. 

Rappelons qu’un des projets de la campagne majeure a été inauguré l’an dernier, soit celui de la nouvelle unité d’endoscopie du CHDL. La fondation y avait investi 2,5 M$ pour l’achat d’équipements à la fine pointe de la technologie permettant, entre autres, la détection précoce de certains cancers. 

La campagne majeure Donnez avec cœur, se déroulant de 2016 à 2020, a permis d’amasser 10 250 500 $ dont 3 M$ sont consacrés à l’achat d’équipements et projets divers pour différents établissements du territoire. La majorité de la somme cumulée dans le cadre de la campagne majeure sera investie dans six projets d’envergure visant à optimiser les soins de santé et les services sociaux offerts à la population du nord de Lanaudière.  

Ainsi, le projet de réaménagement du service d’hémodialyse du CHDL est en voie de conception, portant son échéance à 2022.

Quant au projet de construction d’une maison des aînés à Sainte-Élisabeth, celui-ci comporte un enjeu patrimonial complexifiant la réalisation des travaux. Si la rénovation du bâtiment se déroule sans aléas, ce projet devrait voir le jour en 2023.

Compte tenu des circonstances, la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière est heureuse de l’avancement des travaux dans les dossiers de la campagne majeure.  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.