Publicité

13 décembre 2020 - 08:00

Le 19 décembre

Le père Noël, les lutins et les anges ravivent la magie de Noël à Chertsey

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Afin de contrer la morosité de la pandémie en ce début du temps des Fêtes, le père Noël, en compagnie de ses espiègles lutins et de sa troupe de comédiens-chanteurs, sillonnera le 19 décembre prochain chacun des districts de Chertsey sur le toit de son nouvel autobus.

Pour le plus grand bonheur des tout-petits, les pompiers de Chertsey se joindront au cortège et une bonne cargaison de bonbons les attend au cœur du village.

Afin de maintenir à la fois l’enchantement et les mesures sanitaires, le père Noël souhaite parcourir les rues sans créer d’attroupement. Tous les citoyens qui voudront taquiner les lutins, chanter, danser et taper du pied le long du parcours pourront le faire en respectant les règles de distanciation et en portant le masque.

Aussi, en prévision de la quarantaine imposée après le Nouvel An et pour briser la solitude et l’isolement chez les aînés, deux anges ont entrepris de parcourir incognito les rues de Chertsey pour divertir les personnes âgées.

À compter du 5 janvier, tous les jours, durant les heures normales de bureau de la Municipalité, les anges de Chertsey seront disponibles le temps de faire une marche, de jouer une partie de cartes, d’établir le contact en visioconférence Zoom avec la famille ou toute autre activité, pour divertir ou simplement offrir un peu de réconfort.

Si vous connaissez dans le secteur une personne âgée qui a besoin de compagnie, n’hésitez pas à lui offrir un petit moment de bonheur. Pour planifier un rendez-vous, veuillez contacter le : 450 882-2920, poste 2249 ou 2234.

Chaque rencontre se déroulera dans le plus strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.