Publicité

5 décembre 2020 - 15:00

Société Saint-Vincent-de-Paul et Manne Quotidienne

Saint-Charles-Borromée fait don de 2 500 $ à deux organismes d'aide alimentaire

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Charles-Borromée a offert un appui financier à deux organismes d’aide alimentaire de la région pour un total de 5 000 $.

Cette décision a été adoptée lors de la séance du 16 novembre dernier et les élus ont convenu qu’une somme de 2 500 $ serait octroyée à la Société Saint-Vincent-de-Paul, conférence Christ-Roi (SSVP) alors que la Manne Quotidienne allait également recevoir un montant de 2 500 $.

Cette contribution facilitera la mission d’aide alimentaire de ces deux organismes toujours grandement sollicités en cette fin d’année.

« C’est dans un élan de solidarité que nous posons bien humblement ce geste. Noël ne devrait pas être un moment stressant, mais plutôt un temps de réjouissances. Ces organisations communautaires travaillent d’arrache-pied afin de s’assurer que les plus vulnérables puissent bénéficier de leurs ressources. », a précisé le maire, Robert Bibeau.

La Ville de Saint-Charles-Borromée invite également ses citoyens à offrir à leur tour des sous ou même de leur temps à l’un ou l’autre de ces organismes. 

Rappelons que la Ville avait également donné 7 500 $, en avril dernier, à trois organismes d’aide alimentaire, dont la SSVP et la Manne quotidienne, afin de les supporter financièrement et ainsi les aider à répondre aux pressions liées à la première vague de la pandémie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.