Publicité

9 novembre 2020 - 16:00

Animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire

Ernesto Castro, un animateur de Joliette récompensé par la Fondation Monique-Fitz-Back

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

La Fondation Monique-Fitz-Back a souligné l’engagement de 19 intervenantes et intervenants du milieu éducatif le 4 novembre. Dans la région de Lanaudière, c’est Ernesto Castro, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire (AVSEC) à l’école secondaire Barthélemy-Joliette à Joliette, qui s’est mérité cette reconnaissance.

Ernesto est une personne passionnée qui favorise la place des jeunes. Toujours à l’affût des nouveautés et des opportunités pour impliquer ses jeunes, fervent défenseur de l’intégration primaire-secondaire des jeunes, Ernesto incarne très bien sa passion. À la fin de son parcours à l’école secondaire, il recevait une lettre de la direction pour reconnaître son engagement. C’est un Frère de Sainte-Croix qui a développé sa passion il y a 32 ans.

Lors de sa soirée webénéfice, la Fondation Monique-Fitz-Back a souligné l’implication et l’engagement de 19 intervenantes et intervenants du milieu de l'éducation provenant de 16 régions du Québec.

Comme l’a souligné Jean-Pierre Denis, président de la Fondation, « la contribution significative des intervenantes et intervenants scolaires nous permet, grâce à leur dévouement, de donner de l’espoir aux jeunes et de leur permettre de faire partie de la solution. ».

Grâce aux dons et commandites, cette version en ligne du traditionnel coquetel annuel de la Fondation Monique-Fitz-Back – pandémie oblige - aura tout de même généré un profit de plus de 16 000 $. À ce montant s’ajouteront les profits obtenus par l’encan en ligne qui se terminera le 11 novembre.

Tous les profits seront investis dans le programme d’aide financière de la Fondation pour soutenir des initiatives éducatives dans le réputé réseau des 1 500 Établissements verts Brundtland (EVB-CSQ) en lien avec la lutte aux changements climatiques, la gestion des matières résiduelles, l’enseignement extérieur et le vivre ensemble.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.