Publicité

3 octobre 2020 - 11:00 | Mis à jour : 4 novembre 2020 - 08:52

Texte commandité

Les avantages et inconvénients d’un cottage

Les cottages sont très populaires auprès des Québécois qui résident en banlieue ou en milieu rural. Ce sont des petites maisons charmantes et économiques. Comme le prix des maisons a augmenté, beaucoup de futurs propriétaires se tournent vers les cottages qui sont une solution un peu plus abordable. Comme toute construction neuve, il y a des règles à respecter pour la construction d’un cottage. Heureusement, les cottages sont maintenant offerts dans une grande variété de styles et de tailles afin de combler tous les besoins. 

Si vous considérez l’achat ou la construction d’un cottage, nous vous invitons à découvrir les avantages et inconvénients de celui-ci. 

Les avantages 

L’un des principaux avantages du cottage est que celui-ci est plus abordable que l’achat ou la construction d’une maison neuve. Les jeunes propriétaires qui cherchent leur première maison ont donc tendance à rechercher les cottages, puisque ceux-ci sont plus dans leur budget. 

Il y a également des avantages à vivre en banlieue ou en campagne. Notamment, des études prouvent qu’il est plus relaxant de résider en campagne que dans une grande ville. Pourquoi ? Parce que les banlieues et campagnes offrent beaucoup plus d’espaces verts, une qualité d’air supérieure et un calme que les lumières de la ville et les voitures ne peuvent offrir.

Les inconvénients

Même si les cottages sont économiques, il y a tout de même quelques désavantages. On pense surtout au fait qu’ils sont généralement en campagne ou en banlieue. Si vous travaillez au centre-ville, alors vous devrez affronter le trafic matin et soir. De plus, si vous avez résidé en ville toute votre vie et êtes habitué d’avoir tout à 5 minutes de la maison, une retraite en campagne pourrait être un choc. 

Les frais d’entretien d’un cottage sont également plus élevés que les frais de condo. Des problèmes inattendus arrivent plus fréquemment dans les zones rurales. Par exemple, des : 

Routes bloquées ; 

Infestations de rongeurs ou d’insectes ; 

Conditions climatiques extrêmes qui peuvent endommager votre cottage ;

Un autre désavantage des cottages est que ceux-ci ne prennent que très peu de valeur. Si vous souhaitez revendre, c’est donc un élément à considérer. Les cottages prennent également plus de temps à vendre. Ils sont, en moyenne, sur le marché, pour une période de 7 à 8 mois alors que les résidences en milieu urbain n’y sont que pour 3.

L’achat d’une résidence est un investissement important. Il est donc crucial de bien connaître vos priorités afin de prendre une décision éclairée. Si la vie à la campagne et une résidence moins dispendieuse vous intéresse, alors le cottage est une excellente solution. Par contre, si vous aimez le train de vie urbain et pensez vendre dans quelques années, peut-être devriez-vous reconsidérer l’achat d’un cottage.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.