Publicité

15 octobre 2020 - 11:58 | Mis à jour : 12:05

Trois gagnants

Dévoilement des gagnants de Félix en fleur

Par Salle des nouvelles

La municipalité de Saint-Félix-de-Valois a dévoilé les gagnants de la première édition du concours Félix en fleur. En tout, 33 aménagements se sont disputés trois prix.

« Avec ce concours, nous voulions souligner la beauté des aménagements paysagers de la communauté et stimuler les citoyens à garnir leur terrain de façade d’aménagements floraux invitants », a fait savoir Audrey Boisjoly, mairesse de Saint-Félix-de-Valois.

Grand prix du jury

Christian Gaudet et Rachel Mireault ont reçu le Grand prix du jury avec un aménagement digne d’un magazine tout en diversité et équilibre entre platebandes, arbres matures et arbustes, ainsi qu’en fonction des choix de couleurs des fleurs et feuillages.

Prix du public

Le prix du public est revenu à Dolores Charest qui a remporté haut la main le vote du public dans l’album photo de la page Facebook de la municipalité.

Prix du volet commercial

Le prix pour le volet commercial est allé à Construction 3D Gervais pour son aménagement en bordure de la 131 alliant pierre naturelle, graminée et arbustes.

Les gagnants se sont vu remettre un certificat-cadeau de 300 $ à la Jardinière du Nord en plus d’une affiche soulignant leur prix.

« Nous sommes très heureux de la participation et emballés par la beauté des aménagements soumis, a souligné Audrey Boisjoly. L’embellissement de la municipalité est au cœur de la planification stratégique et Félix en fleur à de belles années devant lui. Préparez vos pelles et râteaux! »

Le jury était composé des membres du comité communications, loisirs et culture de la Municipalité : Audrey Boisjoly, mairesse; Maryse Gouger, conseillère; Denis Renaud, conseiller; Olivier Vachon, directeur des loisirs, de la culture et à la vie communautaire; Mathieu Voghel-Robert, directeur des communications; ainsi que de Marine Revol, directrice générale adjointe qui possède une vaste expérience en horticulture.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.