Publicité

21 août 2020 - 12:00 | Mis à jour : 12:01

Achat de matériel médical

Le Restaurant Chez Henri remet 5 000 $ à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Le 18 août, le Restaurant Chez Henri de Saint-Charles-Borromée a fièrement remis 5 000 $ à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière. La somme avait été amassée au cours d’une collecte de fonds se déroulant au printemps dernier.  

« Par cette collecte, nous souhaitions remercier et montrer notre soutien envers le personnel de la santé qui a fourni des efforts constants pendant la pandémie », affirme Yves Pichette, propriétaire du Restaurant Chez Henri.

Pendant plusieurs semaines, le restaurant a vendu ses fameux trios mammouth, composé du hamburger du même nom, d’une poutine et d’un breuvage, en versant 1 $ à la fondation pour chaque trio vendu. Frédéric St-Germain, directeur général du réputé restaurant de la région, se dit satisfait : « Nous sommes extrêmement heureux du résultat de notre activité-bénéfice. Nous connaissons tous quelqu’un qui a eu des ennuis de santé, la cause nous tient vraiment à cœur et c’est important pour nous d’y contribuer. »  

Achat de matériel médical

Depuis 2010, l’entreprise a versé plus de 55 000 $ à la fondation par diverses activités-bénéfice, ainsi que par des dons corporatifs importants.

Maude Malo, directrice générale à la Fondation pour la Santé du Nord de Lanaudière, est reconnaissante : « Nous tenons à remercier le Restaurant Chez Henri, particulièrement son propriétaire et son directeur général, pour la générosité et la loyauté dont ils font preuve à l’égard de la fondation. Nous sommes choyés de pouvoir compter sur des donateurs aussi fidèles. Nous désirons également remercier la clientèle d’avoir répondu à l’appel. » 

La somme remise par le Restaurant Chez Henri servira à l’achat de matériel médical afin d’améliorer les soins de santé offerts dans le nord de Lanaudière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.