Publicité

6 août 2020 - 15:14

Texte commandité

Les blessures fréquentes chez le boxeur

 

La boxe est un sport de combat qui ne s’adresse pas aux plus douillets. Outre le mental d’acier, il faut aussi savoir prendre des coups. Les boxeurs sont souvent sujets à des blessures diverses qui peuvent faire très mal et qui nécessitent, dans certains cas, un traitement qui peut durer plusieurs mois. D’autre part, les coups à répétition peuvent entraîner des rechutes et rallonger le rétablissement du sportif.

Les blessures les plus fréquentes chez le boxeur

Quand on parle de boxe, on pense surtout aux coups qu’on prend au visage et à la tête. Parmi les blessures les plus communes dans ce sport de combat, on note les fractures du nez, l’ouverture de l’arcade, les saignements, les fractures de la mâchoire, l’ouverture de la pommette voire le décollement de la rétine. Les chutes et les coups à la tête peuvent aussi entraîner des lésions cérébrales.

Parallèlement, les blessures aux mains et aux poignets sont moins fréquentes, mais peuvent aussi arriver. Si quelqu’un pratique d’ailleurs la boxe à Québec, il se pourrait qu’il ait à se faire traiter pour le tunnel carpien à Montréal. Le syndrome du tunnel carpien est souvent la cause de l’inflammation d’un ligament du poignet ou des tendons qui provoquent la compression du nerf médian.

Prenez les précautions nécessaires pour ne pas vous blesser

Même si on ne peut éviter les coups dans la boxe, il est important de prendre les précautions nécessaires pour ne pas se blesser « bêtement » et être plus résistant. Prenez bien soin de bien vous échauffer avant chaque entrainement ou combat pour protéger vos articulations et vos muscles.

Il vous sera également utile d’apprendre à tomber et à prendre les coups. N’hésitez pas à travailler votre défense pour limiter la casse. Si vous vous blessez, il serait préférable de prendre le temps de se rétablir pour ne pas causer des problèmes plus graves par la suite.

Si vous pratiquez la boxe seulement comme un loisir et que vous ne projetez pas de participer à des compétitions, n’y allez pas trop fort et soyez à l’écoute de votre corps.

Privilégiez des équipements de protection de qualité

Soyez prudent et optez pour des équipements sûrs qui assureront votre protection : des bandes de boxe, des protège-tibias, des gants adaptés, un casque rembourré, des chevillères ou encore une coquille de protection.

Outre les coups, il vous faudra également travailler sur votre condition physique dans sa globalité. Ne négligez d’ailleurs pas les exercices de cardio. Il n’est pas rare qu’un sportif s’effondre à cause d’une crise cardiaque. Il est alors important de prendre toutes les précautions nécessaires pour pratiquer ce sport avec plaisir et sans stress.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.