Publicité

13 août 2020 - 16:00

20 résidents et trois employés infectés

Une éclosion de COVID-19 a lieu au centre hospitalier de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

La Direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière vient d'informer d'une éclosion de COVID-19 à l’Unité 1B du Centre d’hébergement Parphilia-Ferland de Saint-Charles-Borromée, situé au Centre hospitalier De Lanaudière, depuis le 9 août.

À ce jour, on compte 20 résidents atteints ainsi que trois employés. Le CISSS précise ne déplorer aucun décès en lien avec cette éclosion. Depuis la connaissance des premiers cas, les mesures ont été prises afin de limiter la propagation du virus, soit :

  • réhausser des mesures de prévention et de contrôle des infections;
  • l'ouverture d'une zone chaude et le transfert de tous les résidents positifs;
  • le dépistage de tous les employés et de tous les résidents de l’unité;
  • les recherches de contacts par la Direction de santé publique en continu;
  • le suivi des symptômes des usagers ainsi que du personnel en continu;
  • la désinfection complète de l’unité;
  • l'ajout de personnel dédié pour faire face à la situation.

Dans une perspective d’éviter une nouvelle éclosion, une analyse est en cours afin de déterminer si des bris sont survenus dans la chaîne de protection et de contrôle des infections. La Direction du CISSS de Lanaudière a assuré faire un suivi de la situation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.