Publicité

8 juin 2020 - 17:00

Du 4 juillet au 13 septembre inclus

Marché public Moulinois: la 12e saison fin prête

Par Salle des nouvelles

La planification de la 12e saison du Marché public Moulinois est terminée. La MRC Les Moulins et la SODAM sont maintenant prêtes à dévoiler les détails de la saison 2020. Le Marché public Moulinois aura lieu du 4 juillet au 13 septembre inclusivement.

Les samedis, le marché se déroulera au parc Saint-Sacrement sur le boulevard des Seigneurs à Terrebonne et les dimanches sur le terrain de l’hôtel de ville de Mascouche. Les sites seront ouverts aux visiteurs à partir de 10 h jusqu’à 14 h 30. Comme les années passées, une trentaine d’exposants seront présents sur chaque site.

De plus, chaque site sera aménagé de façon sécuritaire et les activités répondront aux normes actuelles de la Santé publique.

Un nouveau lieu

À Terrebonne, le marché se déplace au parc Saint-Sacrement, sur le boulevard des Seigneurs. L’accès aux activités sera maintenant plus facile grâce aux places de stationnements plus nombreuses et aux transports collectifs disponibles à proximité.

Les citoyens pourront donc vivre une expérience renouvelée dans ce parc du Centre-Ville de Terrebonne tout en ayant accès à des produits locaux près de chez eux.

Quant au site mascouchois, l’organisation maintient ses activités sur le terrain de l’hôtel de ville. « La clientèle est habituée à venir nous rencontrer à cet endroit. C’est un lieu facile d’accès et qui est connu des visiteurs », explique Caroline Charron, coordonnatrice du marché et du Volet Objectif Écoterritoire de la SODAM.

Des produits frais et régionaux

Une trentaine d’exposants seront présents sur chaque lieu de marché. Allant des produits maraîchers frais aux produits transformés, les visiteurs y trouveront assurément leur compte. On confirme déjà les produits suivants : fruits et légumes, fines herbes, ail, champignons, micro pousses, pains et viennoiserie, produits alcoolisés, confitures et marinades, huiles d’olive et vinaigres balsamiques, gelatos et mignardises, épices, condiments et sauces, repas à emporter, produits corporels et savons.

La liste complète des produits et des entreprises présentes sera disponible sous peu et mise à jour régulièrement sur le site Internet du marché au www.marchemoulinois.ca. Des nouveautés s’ajouteront de façon ponctuelle à l’un ou l’autre des sites. Une place sera aussi faite aux artisans.

« Faire ses courses au marché public est une des meilleures façons qui soit pour prendre part à l’économie locale et permettre à nos producteurs locaux et régionaux de contribuer au développement et au rayonnement de notre belle région moulinoise », mentionne Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

« Depuis plusieurs semaines déjà, nous sommes invités à acheter beaucoup plus localement en raison de la pandémie. On souhaite que cette habitude demeure et devienne le cœur de la routine des courses de nos citoyennes et citoyens. Le Marché public Moulinois facilite cette prise de position tout en encourageant l’économie locale », ajoute Marc-André Plante, préfet suppléant de la MRC et maire de Terrebonne.

Les changements dus à la pandémie

Malheureusement, les animations spéciales ainsi que les dégustations ne seront pas permises (jusqu’à nouvel ordre) durant le marché. Ces consignes sont dictées par les instances gouvernementales en raison de la pandémie de la Covid-19. De plus, comme dans tous les commerces, des mesures seront mises en place pour contrôler l’accès au site et des installations sanitaires permettront le nettoyage des mains.

Afin de se tenir informer du déroulement des activités et des comportements à avoir lors d’une visite au marché, les personnes intéressées sont invitées à suivre la page Facebook du marché (www.facebook.com/MarchepublicMoulinois) et à consulter le site Internet régulièrement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.