Publicité

20 mai 2020 - 10:22 | Mis à jour : 10:30

En réponse à la COVID-19

Plus de 900 000$ disponibles pour les organismes communautaires de Lanaudière

Par Salle des nouvelles

Philanthropie Lanaudière a annoncé hier qu'elle versera des subventions pour des projets soumis par des organismes communautaires à l'aide d'un budget total de plus de 936 590 de dollars, afin de répondre aux besoins des populations vulnérables de la région de Lanaudière qui sont parmi les plus touchées par la COVID-19. Les organismes peuvent soumettre leurs projets au nouveau Fonds d’urgence pour l’appui communautaire.

Cette annonce est le fruit d'un nouveau fonds du gouvernement du Canada, lancé en partenariat avec les Fondations communautaires du Canada, Centraide United Way Canada et la Croix-Rouge canadienne, qui offriront aussi leurs propres programmes de subventions. Le Fonds d'urgence pour l'appui communautaire (FUAC) est doté de 350 millions de dollars à l'échelle canadienne. Philanthropie Lanaudière fait partie des quelque 150 fondations communautaires locales à travers le Canada qui y participent.

« Il s'agit d'un appui crucial dans la lutte que Lanaudière  doit mener contre la COVID-19, a expliqué Josée Girard, directrice générale de Philanthropie Lanaudière. Les organismes communautaires de la région sont directement affectés par la crise et voient la demande pour leurs services exploser. Nous remercions le gouvernement fédéral pour cet engagement et nous travaillerons d’arrache-pied pour nous assurer que ces fonds soient transférés le plus rapidement aux organismes qui viennent en aide aux plus vulnérables en cette période difficile ».

Le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire a été dévoilé le 21 avril par le Premier ministre. Il fait partie d'une vaste série de mesures d'intervention d'urgence du gouvernement du Canada.

« Les organismes de bienfaisance et sans but lucratif sont toujours là pour vous aider, quand vous en avez besoin. La pandémie de COVID-19 crée de réels défis pour ces importants organismes. Grâce à l’annonce faite aujourd’hui, le gouvernement du Canada sera là pour eux pour qu’ils puissent continuer d’être là pour les Canadiens », a déclaré l’Honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social.

« Au service des plus vulnérables »

Depuis hier, Philanthropie Lanaudière acceptera les demandes de financement des organismes reconnus. Les subventions peuvent être utilisées à diverses fins, notamment pour couvrir les besoins en personnel ou en ressources, acheter du matériel ou des équipements, etc. Le financement sera accordé de façon continue jusqu'à la fin du mois de juillet 2020. Les organismes de bienfaisance et les organismes communautaires sont invités à visiter le site web Fondation Communautaire du Canada pour connaître les critères d'admissibilité et autres informations pertinentes.

« À Fondations communautaires du Canada, notre objectif de "poursuivre un avenir où tout le monde a sa place" n'a jamais été aussi important», a déclaré Andrea Dicks, présidente des Fondations communautaires du Canada. «Nous sommes reconnaissants du leadership des fondations communautaires locales comme Philanthropie Lanaudière, qui ont été à l'avant-garde des efforts depuis la déclaration de la pandémie. Grâce à la contribution du gouvernement du Canada, notre réseau sera davantage en mesure d’appuyer les organismes au service des personnes les plus vulnérables, ce qui nous aidera à préparer le terrain pour des collectivités plus inclusives, résilientes et durables de l’avenir. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.