Publicité

14 mai 2020 - 06:00

Répartition par MRC

COVID-19: Lanaudière recense 3 060 cas

Par Salle des nouvelles

Hier soir, le nombre de cas publiés par le CISSS de Lanaudière atteignait les 3 060 cas, parmi lesquels 44 sont hospitalisés*; de ce nombre, 9 sont placés en soins intensifs et 1 699 sont rétablis. Malheureusement, 124 personnes sont décédées depuis le début de la crise. Alors que le Québec atteignait hier les 39 931 cas, Lanaudière est la 4e région la plus touchée de la province.

Voici la répartition des cas par MRC et municipalité, selon les chiffres dévoilés par la direction de la santé publique de Lanaudière, ce mercredi 13 mai au soir:

  • MRC Les Moulins: 1 062 cas;
  • MRC L'Assomption: 859 cas;
  • MRC Joliette: 553 cas;
  • MRC D'Autray: 219 cas;
  • MRC Montcalm: 225 cas;
  • MRC Matawinie: 139 cas.

Situation dans les résidences pour aînés (en date du 12 mai)

La résidence Marie-Clothilde présente 65 cas de résidents infectés et 13 décès. La résidence Eva compte 46 cas et 6 décès. Le Centre d’hébergement Émile McDuff présente malheureusement le plus grand nombre de morts; 15 décès et 36 cas de résidents confirmés.

Le centre d'hébergement de Repentigny a le plus grand nombre de cas dans les milieux de secteur public, avec 40 cas et six décès. Le Centre d’hébergement de Saint-Jacques en compte pour sa part 22 et 11 décès.

 

* Il s'agit des personnes hospitalisées au CHSLD et l'HPLG, ayant reçu un diagnostic positif à la COVID-19 pour l'ensemble des régions incluant les soins intensifs. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.