Publicité

31 mars 2020 - 08:30

Par les services des incendies de Joliette et Saint-Charles-Borromée

Une haie d'honneur formée pour les travailleurs de la santé au CHRDL

Par Salle des nouvelles

Hier après-midi, c’est certainement au nom de toute la population que les services des incendies de Joliette et Saint-Charles-Borromée se sont réunis pour accueillir et soutenir le personnel soignant et les employés de soutien lors du changement de quart de travail du centre hospitalier.

Comme ailleurs au Québec, les pompiers des deux villes ont ainsi applaudi les employés entrants et sortants du centre hospitalier à travers une haie d’honneur illuminée de leurs gyrophares. Une scène sans artifice, mais des plus sincères et touchantes, entre services de premières lignes.

Soutien aux organismes

En soutien aux organismes du milieu, la Ville de Joliette maintient à jour le registre des services communautaires d’urgence en dépannage alimentaire ou soutien social. La liste est disponible sur le site suivant: joliette.ca.

De la livraison à domicile en passant par le soutien logistique à la mise en place d’un refuge temporaire, la Ville de Joliette place également ses ressources à la disponibilité des organismes du territoire.

Tel qu’encouragé par le gouvernement, il est rappelé que si vous êtes âgés de moins de 70 ans, êtes en bonne santé et avez le temps requis, le bénévolat est toujours d’une grande aide pour la communauté. Pour prendre part au mouvement de solidarité, inscrivez-vous au www.jebénévole.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.