Publicité

31 mars 2020 - 07:00

Joindre les aînés pour les rassurer

Une nouvelle chaîne téléphonique solidaire développée pour les aînés

Par Inès Lombardo, Journaliste

Le Réseau FADOQ et FADOQ – Région Lanaudière mettent l’épaule à la roue d’entraide qui souffle actuellement sur le Québec avec l’opération Prenons soin des autres!, un projet de chaîne téléphonique pour prendre des nouvelles des aînés.

Avec plus de 44 000 membres lanaudois, FADOQ – Région Lanaudière est bien outillée pour pouvoir joindre efficacement les aînés lanaudois. Des administrateurs de clubs FADOQ répartis sur tout le territoire de Lanaudière participent déjà à cette initiative, ainsi que des membres de l’équipe régionale et de la Maison des Jeunes du Grand Joliette.

Les aînés lanaudois apprécient grandement cette initiative qui les rassure et certains d’entre eux décident même de poursuivre cette chaîne en appelant à leur tour un aîné de leur entourage. La situation actuelle du coronavirus (COVID-19) entraine un isolement inévitable, particulièrement pour les personnes aînées. L’objectif de ces appels auprès de nos aînés.ées est de les rassurer, prendre de leurs nouvelles, s’assurer qu’ils soient en sécurité et vérifier qu’ils aient accès aux ressources nécessaires afin de combler leurs besoins essentiels, notamment pour s’approvisionner.

« Un appel téléphonique d‘amitié, c’est rassurant, ça fait du bien et ça devient nécessaire dans les circonstances. Nous profitons de cette initiative pour inciter également la population à prendre le temps de communiquer avec un aîné de leur entourage chaque semaine voire chaque jour si cela est possible; ce peut être un parent, un membre de notre famille élargie, un ami, un voisin ou une connaissance », précise Caroline Majeau, directrice générale de FADOQ –Région Lanaudière.

Plusieurs moyens sont possibles : un appel téléphonique, un message vidéo pour celles et ceux qui ont la technologie, voir même l’envoi d’une lettre par la poste. L’initiative Prenons soin des autres! a débuté cette semaine et se poursuivra pendant le mois d’avril. À noter que jamais aucun appelant ne demandera de renseignements personnels ni d’information financière.

« Au contraire, lors de notre appel, nous sensibilisons les aînés à faire attention aux escrocs qui peuvent profiter de cette situation et nous sommes en mesure de les référer vers les bonnes ressources s’il y a lieu », rassure Mme Majeau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.