Publicité

17 mars 2020 - 18:43

Deux cliniques à Lanaudière

Coronavirus: le CISSS de Lanaudière donne des sources pour rester à l'affût

Par Salle des nouvelles

Le CISSS a souhaité effectué un rappel, aujourd'hui: tout nouveau cas confirmé est annoncé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les données sont mises à jour deux fois par jour, à 11 h et à 15 h sur le site du MSSS à l’adresse suivante : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/#c46333. Les citoyens peuvent suivre l’évolution de la situation via cette source formelle d’information. Le CISSS de Lanaudière a confirmé qu'il n’émettra pas de communiqué de presse afin d’annoncer chacun des cas confirmés.

Deux cliniques à Lanaudière

Quant aux cliniques désignées, le CISSS de Lanaudière aura deux cliniques désignées COVID-19. La première a été ouverte lundi 16 mars et est située dans la région de Joliette. La deuxième ouvrira au cours de la semaine dans le secteur du Sud de Lanaudière. Ces cliniques désignées sont sur référence seulement. La clientèle présentant des symptômes y est référée après évaluation par les professionnels de la santé de la ligne Info-Coronavirus (1 877 644-4545).

De plus, suivant les directives ministérielles, les visiteurs ne sont pas admis dans les hôpitaux, les CHSLD, les ressources intermédiaires et de type familial et dans les résidences privées pour aînés. Cette mesure est prise de façon préventive afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19. Cependant, des exceptions s’appliquent pour des motifs humanitaires.

Par ailleurs, toute organisation peut consulter la page Coronavirus COVID-19 du site Web du CISSS de Lanaudière à l’adresse suivante : http://www.cisss-lanaudiere.gouv.qc.ca/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.