Publicité

8 mars 2020 - 07:00

Dégustations gratuites

Au Marché à saveur locale, des délices peu ordinaires en lumière

Par Salle des nouvelles

Le Marché à Saveur locale de Joliette poursuit sa tradition de faire déguster des produits qui sortent de l’ordinaire. Vendredi 13 mars, de 14h à 18h, le Marché offrira gratuitement des dégustations de nouveaux produits lanaudois aussi surprenants que délicieux.

Les premières gourmandises à déguster seront les camerises : ces petits fruits nordiques sont désormais cultivés dans la région. En une seule bouchée, les visiteurs goûteront son unique et complexe saveur, souvent associée aux cassis, bleuet et framboise. La camerise est impressionnante par sa teneur très élevée en antioxydants et elle contient beaucoup de fibres et de vitamines. Le producteur sera le Verger Paradis de Saint-Norbert.

Des fruits d’Argousier seront également au marché. Les baies d’argousier sont parmi les fruits les plus nutritifs et les plus riches en vitamines. La plante miracle aux propriétés nutritionnelles exceptionnelles! De la vitamine C en profusion pour éloigner les infections : 30 fois plus de vitamine C que l’orange ! Un goût à apprivoiser et qui fait de merveilleux smoothies, ce fruit fait des miracles en ces temps de rhume. Le producteur sera Lebel Argousier, St-Ambroise-de-Kildare.

"Forestibles" et petites créatures...

Des produits forestiers non ligneux appelés "forestibles", feront partie de la fête gustative. L'appellation "forestibles" désigne des produits d’origine biologique tirés des forêts, autres que le bois d’œuvre. L’éventail de PFNL est très diversifié et comprend notamment des produits récoltés comme les champignons sauvages ou cultivés comme le ginseng sauvage. Le sirop d’érable peut être aussi reconnu comme un PFNL. Mais des épices québécoises moins connues comme le poivre de dunes, le nard des pinèdes ou le sumac vinaigrier restent à découvrir... Le producteur est le Comptoir Forestier et Amélie Roux, la copropriétaire et cueilleuse. Cette dernière sera sur place pour entretenir de sa passion.

Enfin, de petites inconnus, qui n'inspirent pas grand-chose à première vue: des grillons ! Dans un contexte de changements climatiques, il y a de plus en plus de place pour l’élevage d’insectes dans le domaine bioalimentaire. Ils prennent peu d’eau, peu de nourriture, peu d’espaces, produisent peu de gaz à effet de serre et sont hyper protéinés. Mais faut-il être courageux pour en manger? Pas quand la poudre de grillons est incorporée à votre mélange de crêpes, à votre chocolat chaud ou à votre café. Le producteur sont Les Grillonnettes et Anne, la propriétaire de l’entreprise, qui sera sur place.

L'événement se déroule le 13 mars à partir de 14 h au Marché à saveur locale, au 580 De Lanaudière. L'occasion de découvrir ces aliments inusités mais délicieux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.