Publicité
28 février 2020 - 16:05 | Mis à jour : 16:08

Levée de fonds du 14 mars au centre Marie-Soleil

Cyclo-Défi: pédaler pour lutter contre le cancer

Par Salle des nouvelles

Marie-Chantal Fortier, directrice du Centre du cancer Segal de l'Hôpital général juif, participe au Cyclo-Défi pour la deuxième fois, car "consacrer une fin de semaine à pédaler d’un bout à l’autre du beau Québec est une façon pour moi de faire une grande différence". La levée de fonds pour Cyclo-Défi aura lieu le 14 pars prochain, de 8h à 16h, au Centre Marie-Soleil, à Sainte-Anne-des-Plaines.

Ce grand défi, dont le Centre du cancer Segal de l'Hôpital général juif est bénéficiaire, est un périple à vélo de plus de 200 km sur les pittoresques routes du Québec. "C’est un défi de taille, mais armée de mon vélo, mon casque et votre générosité, rien ne saura m’arrêter", renchérit Mme Fortier.

Ces fonds ainsi amassés grâce au Cyclo-défi, dont l’objectif est de 2500$ par participant, serviront aux financements de projets de recherche innovateurs, de programmes d’enseignement ainsi qu’à offrir des soins de qualité au Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif et leurs partenaires partout au Québec.

Pour cette occasion, plusieurs participants seront présents pour y faire du spinning et du pilates enfin de soutenir la cause. Pamri eux, Marie-Chantal Fortier, directrice du Centre et Hugo Giroux, comédien de télévision, pédaleront toute la journée. Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac, couple de danse sur glace et représentants de la France, seront également présents. Le Centre Marie-Soleil s’engage aussi dans un nouveau partenariat avec le duo.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.