Publicité
17 janvier 2020 - 12:10 | Mis à jour : 20 janvier 2020 - 09:39

Au Cégep régional de Lanaudière

Deux cohortes de finissantes en TEE peuvent commencer leurs carrières

Par Salle des nouvelles

La Formation continue du Cégep régional de Lanaudière a souligné la réussite de deux cohortes de finissantes en Techniques d’éducation à l’enfance, l’une à Repentigny et l’autre à Terrebonne.

Au terme de leur formation intensive de 56 semaines, les finissantes peuvent être fières des connaissances acquises et des compétences développées tout au long de leur parcours. Elles peuvent ainsi amorcer leur carrière et favoriser le développement global et harmonieux des enfants tout en créant un climat propice à leur évolution.

Une AEC qui répond aux besoins de la région

Les finissantes sont aptes à travailler dans les centres de la petite enfance (CPE), les garderies en installation, les services de garde en milieu familial et scolaire, les jardins d’enfants ou encore les haltes-garderies. La polyvalence des éducatrices est un élément important, car elles doivent être capables d’exercer leur profession dans chacun de ces milieux de garde et auprès d’enfants âgés de 0 à 12 ans.

L’attestation d’études collégiales en Techniques d’éducation à l’enfance attire de nombreux candidats année après année et répond aux besoins de main-d’œuvre de la région de Lanaudière.

De nouvelles cohortes en 2020

L’AEC en éducation à l’enfance, d’une durée de 1 260 heures (56 semaines), sera offerte à temps plein, de jour. La formation comprendra notamment un stage d’initiation de 135 heures et un stage d’intégration de 240 heures.

À Joliette, la formation débutera le 24 février 2020 pour s'achever le 23 avril 2021. Une rencontre d'information obligatoire se déroulera le vendredi 24 janvier à 9h au 20, rue Saint-Charles-Borromée Sud à Joliette.

Deux formations démarreront à Repentigny et à Terrebonne à l'automne prochain. De plus amples informations sur ces deux cohortes sont à venir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.