Publicité
17 décembre 2019 - 18:15

Une formation reconnue pour la première fois

Une première cohorte diplômée de l’Institut de Leadership à Joliette

Par Salle des nouvelles

Récemment, 28 entrepreneurs du Grand Joliette ont participé à la formation Leadership et habiletés de direction, une formation reconnue offerte pour la première fois dans la région par l’Institut du Leadership. Cette formation était une initiative de la Chambre de Commerce du Grand Joliette, et a été rendue possible grâce au Ministère de l’Économie et de l’Innovation et à Services Québec Joliette.

Unique en son genre, ce programme de Certification en leadership et habiletés de direction a été élaboré en collaboration avec des enseignants universitaires et des chefs de file dans leur milieu. Cette certification a pour objectif principal de développer des leaders efficaces aptes à mobiliser des équipes, à régler des conflits, à affronter le changement avec compétence et à relever les défis auxquels leur propre organisation est confrontée.

Tout faire pour "répéter l'expérience l'an prochain"

Durant les six jours de formation, la cohorte 2019 de l’Institut du Leadership a eu la chance d’entendre des conférences inspirantes de multiples personnalités d’influence. Les participants ont ainsi pu rencontrer Pauline Marois, Bruni Surin, Nicolas Duvernois,  Jessica Harnois ainsi que Pierre Lavoie.

Ces invités sont venus bonifier le programme de formation en présentant des exemples de réussite entrepreneuriale concrets. « Nous sommes très heureux d’avoir pu offrir pour la première fois cette formation aux entrepreneurs du Grand Joliette. C’est une formation de grande qualité et nous allons assurément tout faire pour répéter l’expérience l’an prochain », mentionnait Jade Poitras Bessette, directrice générale de la Chambre de Commerce du Grand Joliette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.