Publicité
4 décembre 2019 - 08:26

Texte commandité

Le processus de fabrication des comptoirs en quartz

 

 

De plus en plus présent dans les cuisines et les salles de bain, le quartz devient un des matériaux les plus populaires dans les ménages. La grande variété de couleurs et de motifs disponibles s’agence à tous les styles. Cependant, le quartz se distingue des autres matériaux par son procédé de fabrication. En effet, contrairement au granit ou au marbre, le quartz est une pierre d’ingénierie confectionnée en usine et non une dalle découpée à même la roche. Sa fabrication se déroule en trois étapes : l’extraction, la transformation et la personnalisation.

Origine du quartz et son extraction

Le quartz est le 2e minerai le plus répandu sur la planète. Il se présente souvent sous forme de filons dans diverses formations rocheuses. Sa structure cristalline de forme hexagonale en fait un matériau robuste et peu propice à l’érosion. Petit fait intéressant : les plages de sables blancs contiennent une grande quantité de particules de quartz, ce qui leur donne cet aspect brillant et soyeux.

À l’état pur, le quartz est transparent. Cependant, il existe en plusieurs couleurs, car différentes inclusions de son environnement l’infiltrent. En d’autres mots, les cristaux renferment généralement des corps étrangers donnant une teinte particulière au minerai.

Comme mentionné plus haut, le quartz est présent dans de nombreuses régions du globe. Cependant, la majorité des pierres utilisées pour fabriquer les comptoirs de quartz proviennent des États-Unis et du Brésil. Les filons de quartz se situent normalement loin sur la surface de la Terre. Pour leur extraction, une machinerie lourde et des explosifs sont souvent nécessaires.

Le quartz est une matière très solide, mais qui se révèle inutile si elle n’est pas mélangée à d’autres substances. Ce procédé se déroule dans les usines de transformation.

La transformation du minerai en dalle

Lorsque le quartz arrive à l’usine, une inspection est exécutée pour assurer la qualité des matériaux qui entrent dans la composition des dalles. Un triage des différents types de pierres est réalisé selon les modèles à produire. Ensuite, un broyeur crée de fines particules, des morceaux de la grosseur d’un caillou ou bien un mélange pour former la texture et le motif désirés.

Il est important de savoir que très peu de comptoirs sont faits de quartz pur. Dans la majorité des cas, on y ajoute des déchets de granit, de marbre et de pierres naturelles broyés ou bien des déchets industriels recyclés comme de la céramique, du verre, de la silice et du miroir. Ce mélange permet de créer des dalles uniques. En outre, ce recyclage diminue l’empreinte écologique des comptoirs.

La prochaine étape de la transformation consiste à l’ajout de pigmentation et de colle polymère ou de résine. Cette combinaison crée la grande variété de couleurs et de motifs disponible. L’ensemble des éléments sont ensuite versés dans une cuve pour y être parfaitement mélangés.

Quand la substance est à point, elle est transférée dans un moule. Les dimensions des dalles varient selon les fabricants. Cependant, l’épaisseur se situe normalement entre 2 et 3 cm. Le moule se dirige ensuite vers une presse exerçant une force de 100 tonnes. Durant cette étape, la dalle est vibrée et un aspirateur retire l’ensemble des bulles d’air pour créer une surface parfaitement lisse.

Puis, les plaques sont durcies dans un four atteignant une température de 90 °C pour environ 45 minutes. Cela permet d’assurer une résistance et une homogénéité parfaite. Finalement, les dalles sont mesurées, calibrées et ensuite polies pour obtenir la finition désirée.

Avant de sortir de l’usine, chaque dalle est soumise à des tests de qualité pour assurer une consistance entre les différents modèles. Les dalles sont triées et étiquetées, puis distribuées aux entreprises locales.

La transformation par les entreprises spécialisées

Les dalles arrivent alors chez les différents détaillants, prêtes à être transformées en comptoirs de cuisine ou de salle de bain. Lorsqu’un client choisit un modèle, des mesures seront prises dans sa demeure pour permettre une coupe précise. Contrairement au bois ou au laminé, le quartz ne s’ajuste pas sur place. L’entreprise locale doit ainsi faire tous les découpages nécessaires dans son atelier avant de l’installer chez le client.

Beaucoup d’étapes se déroulent entre le lieu d’extraction et la maison. C’est l’une des raisons qui expliquent le coût un peu plus élevé du quartz lorsqu’on le compare avec le granit. Par contre, les nombreux avantages de ce matériau, dont une surface non poreuse et antibactérienne, en font l’un des plus appréciés dans les ménages.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.