Publicité
9 décembre 2019 - 09:00

Une saison 2020 sous le signe de Beethoven

Festival de Lanaudière 2020 : sept premiers concerts dévoilés

Par Salle des nouvelles

Renaud Loranger, directeur artistique du Festival de Lanaudière, dévoile sept concerts de la 43e édition qui aura lieu du 3 juillet au 2 août 2020, avec l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et l'Orchestre  Métropolitain (OM) et l'Akademie für Alte Musik Berlin. Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Marc-André Hamelin, Christian Tetzlaff et l'Akademie für Alte Musik Berlin font partie des invités.

 

 « Au Festival, l'été approche déjà à grands pas! Je me réjouis d'accueillir l'Akademie für Alte Musik Berlin, pour sa seule présence de la saison en Amérique du Nord, puis de retrouver Yannick Nézet-Séguin, l'Orchestre Métropolitain et Marc-André Hamelin pour ce qui sera sans conteste un sommet de l'année Beethoven. Quant à Kent Nagano, dont le mandat à l'OSM s'achève, l'émotion promet d'être au rendez-vous lors de deux soirées exceptionnelles, conclusion en apothéose de quatorze étés lanaudois », explique, enthousiaste, Renaud Loranger. 

 

L'Akademie für Alte Musik Berlin en exclusivité nord-américaine à l'été 2020

 

Les 10, 11 et 12 juillet à l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay, l'Akademie für Alte Musik Berlin proposera un périple hors du commun dans l'univers de Beethoven au travers de quelques-unes de ses symphonies les plus connues et aimées dont la Cinquième, en passant par la musique de certains des contemporains et précurseurs du maître de Bonn. Trois concerts de découvertes fascinantes jetant un éclairage renouvelé sur l'un des plus grands génies musicaux de tous les temps.

 

L'intégrale des concertos pour piano de Beethoven avec Marc-André Hamelin

 

Le vendredi 24 juillet à 20 h, le virtuose Marc-André Hamelin retrouvera Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain pour interpréter la première partie de l'intégrale des concertos pour piano de Beethoven. Les concertos pour piano nos 1, 2 et 3 seront au programme de cette soirée incontournable.

 

Le dimanche 26 juillet à 15 h, on retrouvera à nouveau le pianiste Marc-André Hamelin, Yannick Nézet-Séguin et l'Orchestre Métropolitain, qui s'attaqueront à la deuxième partie de l'intégrale des concertos pour piano de Beethoven, soit les concertos nos 4 et 5. 

 

Dernier salut de Kent Nagano à Lanaudière

 

Le vendredi 31 juillet à 20 h, l'extraordinaire violoniste allemand Christian Tetzlaff sera à Lanaudière pour l'avant-dernier concert de Kent Nagano à la tête de l'OSM. Il offrira sa vision du concerto "À la mémoire d'un ange", véritable testament musical d'Alban Berg. L'OSM interprétera également la musique du ballet complet Daphnis et Chloé de Maurice Ravel qui nous transportera vers les mystères d'une Grèce de légende et vers le Paris du début du 20e siècle.

Le samedi 1er août à 20h, l'Amphithéâtre Fernand-Lindsay accueillera Kent Nagano pour son dernier concert à la tête de l'OSM au Festival de Lanaudière. Le trésor d'extase expressive Das Paradies und die Peri de Robert Schumann sera à l'honneur avec une distribution vocale de premier plan dont le ténor Julian Prégardien, la mezzo-soprano Karen Cargill et la soprano Marie-Sophie Pollak. Une occasion en or pour entendre ce chef-d'oeœuvre rarement interprété.
 

Les billets pour ces sept concerts incontournables sont désormais en vente en ligne et à la billetterie de la Place des Arts au 514 842-2112 et au 1 866 842-2112. La programmation complète du 43e Festival sera dévoilée le printemps prochain.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.