Publicité
3 décembre 2019 - 06:00

Bruno Ayotte remplace Nicole Nepveu

Une nouvelle direction générale pour le Carrefour jeunesse-emploi D’Autray-Joliette

Par Salle des nouvelles

Le conseil d’administration du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette a annoncé la nomination de Bruno Ayotte à titre de directeur général de l’organisme. Celui-ci succède ainsi à Nicole Nepveu qui occupait ce poste depuis 2010.

Bruno Ayotte aura la responsabilité d’élaborer le plan d’affaires du carrefour et de le mettre en œuvre en s’assurant que l’organisme desserve toujours adéquatement les jeunes sur l’ensemble du territoire.

Bachelier en communication et relations publiques, iloccupait, depuis 2013, le poste de directeur général du Carrefour jeunesse-emploi Matawinie. Comme le mentionne Carl Bélanger, président du carrefour : « Son bagage d’expérience, son dynamisme, ses habiletés de communicateur et son engagement envers la jeunesse permettront au carrefour de poursuivre sa mission en s’arrimant aux besoins des jeunes et de la communauté. Le conseil d’administration du carrefour lui souhaite un franc succès dans ses nouvelles fonctions. »

Les membres du conseil d’administration du carrefour souhaitent également souligner le professionnalisme dont a fait preuve Nicole Nepveu au cours des dernières années à la direction générale : « Son apport au développement du carrefour au cours des 23 dernières années a été un gage du succès pour notre organisation. Nous la remercions chaleureusement pour tout le travail effectué avec brio. »

Le Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette offre un ensemble de services d’insertion socioprofessionnelle adaptés aux besoins des jeunes adultes de 35 ans et moins. Sous un même toit, ils peuvent obtenir toute l’information et le soutien nécessaires à une démarche d’orientation et un retour aux études, une recherche d’emploi, une démarche d’autonomie, ainsi qu’un soutien en démarrage et gestion d’entreprises.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.