Publicité
30 novembre 2019 - 06:00

Appel à la générosité des citoyens

Guignolée 2019 : les pompiers participent à la chaîne d’entraide, aujourd'hui

Par Salle des nouvelles

Aujourd'hui de 10 h 30 à 13 h 30, les pompiers de Saint-Charles-Borromée seront présents dans différents commerces du territoire afin d’amasser des dons pour donner un coup de pouce au père Noël.

Si pour plusieurs la Guignolée est l’occasion de se plonger dans l’ambiance du temps des Fêtes, c’est l’heure pour le service de la prévention des incendies de montrer sa fierté de redonner à la communauté qu’elle sert. Aujourd'hui, avec leur véhicule d’intervention, les pompiers seront donc facilement visibles aux endroits suivants :

  • IGA Crevier à SCB
  • Super C à SCB
  • Tigre Géant à SCB
  • IGA à Sainte-Mélanie
  • Pétro-Canada à Saint-Paul
  • Tim Hortons à Saint-Paul.

L'an dernier, 766 paniers distribués aux plus démunis

Cet appel à la générosité des citoyens est donc lancé à l’intention de deux organismes, soit la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés et la Société Saint-Vincent-de-Paul (SSVP) de Joliette.

L’an dernier, ce sont 766 familles du Grand Joliette qui ont reçu un panier de Noël. De ce nombre, des dizaines ont été distribués par des pompiers de SCB. Encore cette année, les pompiers vont s’affairer bénévolement aux côtés de la SSVP de Joliette, le 21 décembre, pour distribuer des paniers aux familles plus démunies afin de leur permettre de passer un Noël inoubliable, comme il se devrait.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.