Publicité
5 novembre 2019 - 09:00 | Mis à jour : 09:06

Dans le grand Joliette

Des parents se tournent vers la population pour créer une école alternative publique

Par Salle des nouvelles

Depuis plusieurs mois, un groupe de parents se rencontre toutes les deux semaines afin de parvenir à offrir une alternative éducative aux familles du grand Joliette : une école alternative publique. Travaillant en collaboration avec la Commission scolaire des Samares, ce groupe se tourne désormais vers la population, afin que le Projet Boréal puisse voir le jour dans un avenir rapproché.

Le rôle majeur de la population

« Pour parvenir à ouvrir une école alternative publique, nous devons d’abord présenter des statistiques démontrant la nécessité de notre école et l’intérêt de la population face à celle-ci. Pour ces raisons, nous invitons la population à jouer un rôle décisionnel dans ce projet en répondant en grand nombre à notre sondage », affirme Julie Turcotte, membre du groupe de parents fondateurs.

Les avancées du Projet Boréal et les éventuelles participations à sa réalisation, quelle que soit la façon, se font sur la page Facebook. Un sondage d’appui est réalisé afin de recueillir l'avis des parents.

Qu’est-ce qu’une école alternative?

Il s'agit d'un milieu éducatif dynamique où chaque intervenant joue un rôle actif dans l’éducation de
l’élève : équipe école, enseignants et parents. C'est aussi une place centrale pour l’élève dans sa démarche d’apprentissage. L’intervention éducative mise sur le goût d’apprendre et les intérêts personnels de l’élève afin qu’il devienne un apprenant à vie.

Dans ce type d'école se pratique une évaluation continue et rigoureuse où l’élève, ses pairs, les enseignants, les parents et les autres intervenants de l’école sont impliqués. Les élèves sont intégrés au sein de groupes d’âge multiples afin de se rapprocher de la vie sociale réelle. Les parents sont activement impliqués dans la vie de l’école pour un minimum d’heures par année.

Ces précédents points se retrouvent en partie sur le site du Réseau des écoles publiques alternatives du Québec (RÉPAQ). Il s’agit d’une source d’informations essentielle pour toute personne désirant en apprendre davantage sur ces écoles qui existent, au Québec, depuis 1974.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.