Publicité
24 octobre 2019 - 06:00

Deux activités aujourd'hui

La Semaine des Sciences humaines se termine demain au Cégep de Joliette

Par Salle des nouvelles

Si vous avez loupé la Semaine des sciences humaines, celle-ci se termine demain, au Cégep à Joliette. Cet événement a pour objectif de démocratiser la discipline auprès de la population. La thématique de cette année est « L’environnement, un enjeu humain! ».

Ainsi, plusieurs spécialistes seront présents afin de participer à des conférences, projections cinématographiques et discussions sur le sujet. Les activités sont offertes gratuitement au public.

« Les enjeux entourant l’environnement sont d’une actualité criante et nous sommes fiers de les aborder sous l’angle des sciences humaines », explique Stéphanie Poirier, enseignante au département des sciences humaines. « Nous voulons montrer à la population et aux étudiants que les sciences humaines aident à comprendre tous les phénomènes sociaux et donc qu’elles se retrouvent partout, même à l’Agence spatiale canadienne », ajoute-t-elle. La conférence d’ouverture sera présentée par Steve Iris, gestionnaire de mission à l’Agence spatiale canadienne.

Programmation

Ce jeudi 24 octobre à 12h15, au Foyer de la Salle Roland Brunelle se tiendra la conférence « Bienvenue dans l’Anthropocène : Une histoire environnementale de l’humanité », avec Stéphane Castonguay, professeur titulaire du Département Sciences humaines à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

 

Le même jour à 19h au Local D-101: projection du documentaire « Riverblue » sur les impacts environnementaux de l’industrie de la mode.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.