Publicité
25 septembre 2019 - 12:00

Celui-ci vise à contribuer à la vitalité régionale

L'Arterre: un service en développement dans Lanaudière

Par Salle des nouvelles

C’est sur la ferme de Daniel Bérard, où deux entreprises se sont nouvellement établies, que Lanaudière Économique présentait récemment les résultats d’une première année du service L’ARTERRE. Celui-ci vise à contribuer à la vitalité régionale par un dynamisme agricole axé sur l’établissement de la relève non apparentée ou œuvrant en dehors du cadre familial plus traditionnel.

C’est en utilisant le service L’ARTERRE que les deux jeunes entreprises agricoles en productions maraîchères viennent de voir le jour à Mascouche : Les Jardins de Mascouche propriété de Danelia Lopez et d’Éric Boucher ainsi que Jardins Russell & Prévost appartenant à Alexandre Russell et Marc Rhéaume-Prévost. Par ce service d’accompagnement et de maillage, les aspirants-agriculteurs ont pu rencontrer le producteur qui n’a pas de relève familiale pour la reprise de l’entreprise. Ils ont pu louer des parcelles de terre chez ce producteur agricole établi qui souhaite prendre sa retraite d’ici une dizaine d’années.

« La pérennité et le développement de l’agriculture sur le territoire est une priorité régionale. C’est pour cette raison que Lanaudière fût la première région à adhérer à L’ARTERRE » affirme Olivier Goyet, président de Lanaudière Économique.

« J’agis comme une entremetteuse professionnelle! Je mets en lien les gens entre eux et j’interpelle d’autres ressources professionnelles de la région qui peuvent accompagner les candidats dans le développement de leur projet. C’est un travail d’équipe! » relate Isabelle Hardy, agente régionale de développement agricole pour Lanaudière Économique.

Actuellement, le service L’ARTERRE de Lanaudière compte dans sa base de données 35 aspirants-agriculteurs qui travaillent sur un plan d’affaires et qui souhaitent s’établir dans la région. S’ajoutent à ceux-ci, 60 aspirants- agriculteurs inscrits via d’autres régions qui ont identifié la région de Lanaudière pour un éventuel établissement. De plus, on compte 28 propriétaires d’actifs agricoles. Ces actifs représentent plus de 650 ha cultivables dont 29 ha en jachère et au moins 380 ha de boisé avec des bâtiments à exploiter et de la machinerie.

À ce jour, trois jumelages ont été réalisés. Outre Les Jardins de Mascouche et Jardins Russell & Prévost, Myriam Landry a démarré la Chèvrerie Aux Volets VertsSaint-Esprit qui est spécialisée dans l’élevage de chèvres de boucherie et éventuellement dans la vente de viande de chevreaux.

Ce projet est rendu possible grâce à une contribution du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) provenant du fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), aux contributions des MRC de Lanaudière, de la Table des préfets ainsi que de Lanaudière Économique.

L’ARTERRE est accessible pratiquement partout au Québec via une équipe de 35 agents de maillage pour 73 MRC participantes représentant 15 régions (www.arterre.ca).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.