Publicité
20 septembre 2019 - 09:00

21 694$ amassés pour la cause

Un succès inespéré pour le Parcours Parkinson de la région de Joliette

Par Salle des nouvelles

C’est dimanche le 15 septembre dernier que se tenait au parc Denis Laporte de Crabtree la première édition du Parcours Parkinson pour la région de JolietteL’activité était sous la coprésidence d’honneur de  deux personnalités importantes de la région qui sont  tout deux atteint par cette maladie  soit : Denis Laporte qui a été maire de la municipalité de Crabtree de 1994 à 2017 et André Hénault qui a été maire de St-Charles-Borromée de 1988 à 2017.

L’activité a été un immense succès et a outrepasser les attentes dont l’objectif initial avait été fixé à 5,000 $ pour une première année. En effet 21,694 $ de dons ont été amassés et plus de 150  personnes ont participé à l’évènement.

Le Parcours Parkinson est la collecte de fonds la plus importante pour le Parkinson au Québec. En 2019, le défi provincial est de 8000 km d’espoir et 200000 $!  Les sommes amassées permettront de financer des activités et services aux personnes touchées de la région  tel que :

  • Offrir du soutien et de l’information aux personnes vivant avec la maladie de Parkinson, aux proches aidants et aux professionnels de la santé;
  • Diffuser du matériel éducatif et sensibiliser la population à la maladie de Parkinson;
  • Soutenir la recherche sur les causes et les traitements.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.