Publicité
20 septembre 2019 - 06:00

10 octobre

Souper spectacle de la Société Alzheimer de Lanaudière: une 11e édition à ne pas manquer

Par Salle des nouvelles

Le jeudi 10 octobre prochain, l’humour et l’esprit vif de Pascal Babin viendront charmer l’auditoire présent lors de la 11e édition de l’incontournable Souper spectacle de la SADL qui se tiendra à l’Hôtel Château Joliette.

Présenté cette année en formule différente et originale, la soirée bénéfice sera coprésidée par deux hommes engagés de la région, soit Stéphane Morel, conseiller en sécurité financière chez iA Groupe financier, et Luc Delangis, président de Les entreprises Bourget, qui en est à sa 4e implication à titre de président d’honneur. 

Selon les hôtes : « Nous souhaitons une soirée empreinte de convivialité et davantage propice aux discussions. C’est pourquoi nous avons opté pour une logistique se prêtant aux échanges et à la bonne humeur. L’humour de Pascal Babin, la verve d’Alexandre Dumas et surtout, l’énergie des personnes présentes viendront couronner le tout. Une très belle soirée en perspective dans le cadre enchanteur du Château Joliette et ce, au profit des services offerts aux 8 400 lanaudois atteints de la maladie d’Alzheimer et à leurs proches. En cette 30e année d’existence de notre Société Alzheimer, l’objectif est de 50 000 $, rien de moins. »

Le coût du billet est de 200 $ et comprend un cocktail dînatoire, le spectacle, un encan – silencieux et à la criée - où plusieurs produits et services locaux seront mis aux enchères, en plus de prix de présence. Les billets seront en vente dès l’automne aux bureaux de la SADL ou auprès des coprésidents d’honneur. Information : 450 759-3057 ou [email protected]

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.