Publicité
12 septembre 2019 - 11:30

17e édition

30 000 visiteurs pour Lanaudière lors des Portes ouvertes sur les fermes du Québec

Par Salle des nouvelles

Le dimanche 8 septembre avait lieu la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec. Malgré une température incertaine dans la région de Lanaudière, 30 000 personnes se sont déplacées pour visiter une ou plusieurs des dix-huit fermes hôtes. 

« Le rendez-vous automnal que des milliers de citadins attendent avec impatience chaque année permet d’en apprendre un peu plus sur le métier, les pratiques et le quotidien des agriculteurs, en plus de faire connaître nos produits régionaux », a indiqué le président de la Fédération de l’UPA de Lanaudière, M. Marcel Papin. 

Cette année, dans la région, 415 bénévoles ont accueilli les visiteurs dans les dix-huit entreprises qui ont ouvert leurs portes au public, représentant une quinzaine de productions différentes : abeilles, ânes, moutons, bisons, petits fruits, vignobles, etc. En plus d’en apprendre sur la production agricole et de rencontrer des producteurs passionnés, les visiteurs ont pu participer à plusieurs activités éducatives et ludiques qui étaient organisées sur les fermes, en plus de déguster et de découvrir des produits locaux d’exception. 

« La thématique de cette année – L’environnement, c’est dans notre culture! – a permis de mettre en lumière les pratiques agroenvironnementales adoptées par les producteurs au fil des ans. Un gros merci aux familles agricoles ainsi qu’aux nombreux bénévoles qui ont contribué au succès de cette 17e édition! », a déclaré le président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Marcel Groleau. 

Au total, ce sont près de 110 000 visiteurs qui ont pris part à l’activité dans toutes les régions du Québec. 

En plus des partenaires provinciaux, plusieurs partenaires régionaux ont contribué au soutien de l’événement, dont le O103,5, plusieurs MRC et partenaires locaux.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.