Publicité
23 juillet 2019 - 14:00

17e édition de la Classique de golf au Club de golf de Berthier

Un montant de 54 000 $ amassé au profit de la Fondation des Samares

Par Salle des nouvelles

138 membres de la communauté d’affaires se sont réunis le 13 juin dernier pour la 17e édition de la Classique de golf au Club de golf de Berthier. Cet événement-bénéfice, sous la présidence d’honneur d’Isabelle Champagne, directrice RBC Banque Royale et organisé au profit de la Fondation des Samares a permis d’amasser une somme de près de 54 000 $. Ce profit servira à financer des projets en persévérance scolaire dans la communauté et les écoles du nord de Lanaudière. 

« Nous sommes très fiers de cette 17e édition! L’événement a permis d’attirer encore plus de participants et de commanditaires que l’an dernier, ce qui témoigne l’intérêt de la communauté d’affaires d’investir dans des projets qui améliorent la réussite de nos jeunes. Les 54 000 $ amassés nous permettront de continuer à encourager le milieu à mettre en place des projets qui favorisent la persévérance scolaire. Je me joins aux membres du conseil d’administration pour remercier tous les participants, les commanditaires et les bénévoles qui ont fait de cette journée un franc succès! », a souligné le président de la Fondation des Samares, Mathieu Dufresne. 

Les organisateurs remercient leurs principaux commanditaires, le Groupe Gaudreault et la Fondation Intact. 

La Fondation des Samares La Fondation des Samares a pour mission de promouvoir la persévérance scolaire en finançant divers projets qui améliorent les chances de réussite des jeunes du nord de Lanaudière. Depuis sa création en 2004, la Fondation a investi 1,6 M$ et financé plus de 750 projets. En plus de la Classique de golf, elle amasse des fonds via cinq événements- bénéfice : la Course aux 1000 pieds, la soirée Vins et fromages, la soirée en chansons et le Spectacle de variétés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.