Publicité
27 mai 2019 - 13:54 | Mis à jour : 14:08

Le centre-ville de Joliette maintenant desservi par la collecte des matières organiques

Par Salle des nouvelles

La MRC de Joliette est fière de présenter les membres de sa brigade verte 2019. Les cinq membres de la brigade ont commencé leur mandat de sensibilisation sur les bonnes pratiques d’une gestion saine des matières résiduelles au début de mois de mai. Leur entrée en fonction concordait avec l’instauration de la collecte des matières organiques (les bacs bruns) dans le secteur du centre-ville de Joliette, seul secteur de la MRC de Joliette qui n’étaient pas encore desservi par cette collecte.

Depuis le 6 mai dernier, les résidents et les commerçants du secteur peuvent participer à la
collecte des matières organiques. Dans tous les cas, les membres de la brigade, grâce à du
porte-à-porte et des rencontres personnalisées, ont pu établir avec ces citoyens la meilleure
façon de participer à cette collecte et répondre à leurs questions.

Les commerçants ne sont pas oubliés

La brigade verte continuera son travail de sensibilisation tout au long de l’été et s’attardera spécialement auprès des commerçants du secteur afin de les inciter à participer à la collecte des matières organiques. Selon Mario Laquerre, coordonnateur à la gestion des matières résiduelles pour la MRC de Joliette, « La fraction organique des matières résiduelles des restaurants peut représenter jusqu’à 68 % des déchets produits. Jumelé à la collecte des matières recyclables, c’est plus de 90 % des matières qui peuvent éviter le centre d’enfouissement grâce à l’effort des restaurateurs. »

Afin d’encourager la clientèle à faire affaire avec les commerçants prenant part à la collecte des matières organiques et ainsi favoriser leur adhésion au service, la MRC de Joliette identifiera chaque commerce participant grâce à un autocollant « Commerce ami du bac brun ». Plus tard, durant l’été, ces commerces seront identifiés et nommés sur le site Internet de la MRC.


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.