Publicité
22 mai 2019 - 12:00

Projet-pilote 15 juillet 2019

Réduction de la limite de vitesse à 40km/h à Saint-Charles-Borromée

Par Salle des nouvelles

La Municipalité de Saint-Charles-Borromée annonce la réduction de la limite de vitesse à 40 km/h dans un quartier investi par de nombreuses jeunes familles. Ce projet-pilote découle d’une recommandation du comité de circulation. Le déploiement des panneaux et de la campagne d’information se fera au début juin et les nouvelles limitations de vitesse entreront en vigueur le 15 juillet.

Zones

Le quadrilatère visé se situe entre les rues de la Visitation, Jeanne-Sauvé, Pierre-Mercure et le boulevard L’Assomption Ouest. Les panneaux de signalisation vont être installés au cours des prochaines semaines et les véhicules qui circulent dans ce secteur devront respecter la nouvelle signalisation. Les citoyens auront donc quelques semaines pour s’habituer à la nouvelle réglementation qui entrera en vigueur à la mi-juillet.

Si l’on s’en tient à l’expérience des autres villes, ce projet devrait avoir les effets escomptés sur le comportement des automobilistes. « Il s’agit d’un projet-pilote en réponse à une demande citoyenne, explique le maire Robert Bibeau. Il ajoute que : « le conseil municipal a considéré les études de circulation réalisées dans le secteur, lesquelles ont démontré que plus de 25 % des véhicules dépassent la limite permise établie à 50 km/h ».

« On veut réduire les risques d’accident à son minimum. Si les conclusions sont positives, l’implantation de cette mesure d’atténuation pourra servir de référence pour l’instauration de la limite à 40 km/h dans d’autres quartiers résidentiels, et ce, de manière permanente », annonce le maire Robert Bibeau.

Modifier les habitudes : l’approche par étapes

Rappelons que les objectifs de ce projet touchent deux volets : la sécurité des déplacements et la qualité de vie. Cette approche par étapes permettra au comité de circulation de mesurer les impacts réels sur la circulation avant de poursuivre efficacement le déploiement à la grandeur du territoire charlois.

D’ici là, on sait déjà que selon la Société de l'Assurance automobile du Québec (SAAQ), la réduction de la vitesse à 40 km/h permet de réduire les risques de collisions et la gravité des blessures.

Pour faciliter l’adoption des nouveaux réflexes de lever le pied dans le secteur visé, la Municipalité va favoriser une approche combinant des mesures de sensibilisation incluant de l’affichage et des panneaux d’affichage de la vitesse par radar.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.