Publicité
29 mars 2019 - 08:06 | Mis à jour : 13:26

Solidarité internationale

Des élèves de l'école secondaire de l’Érablière de Saint‐Félix‐de‐Valois en Bolivie

Un bel accomplissement a été réalisé, au cours des dernières semaines, par une cohorte d’étudiants de l’école secondaire de l’Érablière de Saint‐Félix‐de‐Valois! En effet,   26 élèves de 5e  secondaire du programme Ouverture sur le monde (POM) ont réalisé le projet d’aboutissement  de leur programme et ont osé sortir de leur zone de confort afin d’entreprendre un voyage d’une durée de 18  jours en terre bolivienne. 

Accompagnés de 4 adultes, dont deux enseignants, un membre du personnel non enseignant de la Commission scolaire des Samares, ainsi que madame Angela Bedoya pour le Comité régional d’éducation pour le développement international de Lanaudière (CREDIL), les jeunes voyageurs ont vécu une expérience enrichissante de solidarité internationale d’une semaine dans la communauté d’El Palmar, située dans la zone naturelle de gestion intégrée du même nom, dans le « municipio » de Presto, en Bolivie.  

Sur place, ils ont participé à l’aménagement de sentiers à vocation touristique, à des ateliers de tressage et d’utilisation des plantes médicinales locales et ils ont pu nouer des liens avec la communauté grâce aux  recommandations et à l’appui de PRODECO, un organisme local. 

Les jeunes voyageurs ont également sillonné les routes de la Bolivie, vu des paysages à couper de souffle et visité plusieurs endroits incontournables du pays, comme le désert de sel « Salar de Uyuni » et les lagunes avoisinantes ainsi que les villes de Sucre et Santa Cruz. Une exposition de leurs photos de voyage aura lieu le  2 mai 2019 au Centre Pierre‐Dalcourt (4999, rue Coutu, Saint‐Félix‐de‐Valois), de 18 h 30 à 21 h 30.

 Une  contribution volontaire est demandée pour l’entrée et tous sont les bienvenus. 

Maintenant de retour à leur vocation étudiante, les voyageurs pourront intégrer leurs nouveaux  apprentissages à leur vie quotidienne.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.