Publicité
6 mars 2019 - 20:33

Texte commandité

Qu’est-ce qu’un CHSLD (Centre d’hébergement et de soins de longue durée)?

 

Depuis un moment, vous avez réalisé que votre mère, ou votre père, avait pris un coup de vieux. En fait, son état se détériore et bien que vous aimeriez pouvoir vous en occuper à temps plein, certaines contraintes vous en empêchent. Comme votre parent ne souhaite pas obtenir de l’aide d’un préposé aux bénéficiaires à son domicile, il ne vous reste qu’une option : trouver un CHSLD; un Centre d’Hébergement et de Soins de Longue Durée. Toutefois, il existe plusieurs types de CHSLD et vous aurez besoin de connaître ce qui les distingue afin de faire un choix éclairé.

Définition d’un CHSLD – Un CHSLD est un centre d'hébergement pour les personnes âgées dont la condition requière une surveillance constante, des soins spécialisés et dont le maintien à domicile est devenu impossible et non sécuritaire. Ces établissements assurent le suivi médical sur place, la gestion des médicaments, les soins d'hygiène, les soins spécialisés (ergothérapie, physiothérapie, etc.) en proposant à ses résidents plusieurs activités et loisirs. Un CHSLD procure un mode de vie sain et une ambiance familiale rassurante.

CHSLD public – Les CHSLD publics hébergent des résidents souffrant de perte d'autonomie. Afin d’être admis dans un CHSLD, il faut que la demande d’admission soit faite auprès du CLSC du quartier de la personne concernée par la demande. Par la suite, une évaluation devra être effectuée afin d’établir le degré d’autonomie du bénéficiaire. D’ailleurs, ce dernier a le droit de mentionner des préférences lors de sa demande d’admission. Lorsque la demande est acceptée par le CISSS, les préférences seront prises en compte et respectées dans la mesure du possible. Finalement, le bénéficiaire doit donner son consentement pour déménager dans le CHSLD.

CHSLD privé conventionné – Lorsqu’on regarde le portrait d’ensemble, les CHSLD public et privé conventionnés sont sensiblement identiques. La manière de faire une demande d’admission, les critères d’admissibilité ainsi que le financement des établissements (octroyé par le Ministère de la Santé et des Services sociaux). La seule différence que l’on peut noter, en y regardant de très près, est qu’ils sont des établissements dirigés par des particuliers propriétaires de leur immeuble et détiennent un permis octroyé par le MSSS les autorisant à gérer un nombre de places prédéterminées.

CHSLD privé – Contrairement aux établissements publics et privés conventionnés, les CHSLD privés non conventionnés sont entièrement indépendants et autonomes. Ils ont leurs propres critères d'admission et le fonctionnement de leur établissement est à leur entière discrétion. Ils doivent cependant répondre à des normes et détenir un permis du MSSS pour opérer et accepter des personnes en perte d'autonomie. Évidemment, il faut souvent s’attendre à ce qu’un établissement privé soit plus coûteux qu’un établissement public. Il s’agit parfois d’établissement plus luxueux, aux chambres exclusivement privées plutôt que semi-privées.

Afin de trouver un établissement qui correspond à vos besoins, allez visiter les différents établissements que vous aurez préalablement ciblés grâce à internet. Si le parent voué à s’établir en CHSLD est en mesure de vous accompagner, c’est encore mieux!

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.