Publicité
14 mars 2019 - 10:22 | Mis à jour : 10:51

Un projet gagnant-gagnant!

La Ville de Joliette habille ses parcs de nouveaux bancs urbains

Par Salle des nouvelles

Ce printemps, 17 nouveaux bancs de parc d’un style sobre et chic seront ajoutés aux environnements des différents quartiers de Joliette. Un mobilier unique fabriqué des mains de nos jeunes, une autre collaboration gagnante entre Les Ateliers du Carrefour et la Ville de Joliette.

 

Dans un contexte de valorisation du bois de frêne, ces majestueux bancs de parc ont été conçus par les participants des Ateliers du Carrefour à partir des arbres malades abattus sur la propriété publique de Joliette en raison de l’agrile du frêne.

 

Cette nouvelle réalisation de grande qualité donne suite à la collaboration déjà entamée entre la Ville et le Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette, une opportunité de transformer le bois en produit à valeur ajoutée tout en encourageant nos jeunes en quête d’expérience de travail.

 

Rappelons que les participants des Ateliers du Carrefour ont également œuvré à la fabrication d’un nouveau mobilier conçu sur mesure pour la salle du conseil et la cour municipale en 2016, alors que l’agrile du frêne était détecté pour la toute première fois à Joliette. L’initiative s’était soldée par un grand succès, le résultat étant plus que satisfaisant pour les membres du conseil municipal.

 

Une expérience de travail enrichissante


Tu désires aussi consolider tes compétences de travailleur et obtenir un coaching individuel selon tes objectifs? Tu souhaites vivre une expérience de travail enrichissante? D’une durée maximale de 19 semaines, Les Ateliers du Carrefour sont destinés aux jeunes de la région, âgés entre 18 et 35 ans, sans emploi et n’étant pas aux études. Information auprès du Carrefour jeunesse-emploi de D’Autray-Joliette par téléphone au 450 755-2266.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.