Publicité
26 février 2019 - 11:17 | Mis à jour : 11:23

Environnement

Une grande propriété de 35 hectares protégée à Notre-Dame-de-la-Merci

Trois membres de la famille Jeanson (Caroline, Hugo et Samuel), font don à la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière (FCEL) d’une grande propriété de 35,2 hectares (87 acres) à Notre-Dame-de-la-Merci.

La propriété, essentiellement forestière, est composée d’une mosaïque de 17 types de peuplements différents, à dominance résineuse. On y note entre autres la présence de vastes sapinières et de forêts matures d’épinettes noires et blanches. En outre, la rivière Dufresne la traverse dans sa portion sud.

« Nous sommes tous les trois heureux de savoir que ce magnifique terrain, reçu en héritage de notre grand-père, sera désormais protégé à perpétuité, a indiqué Caroline Jeanson. Ce dernier aurait sans aucun doute approuvé notre démarche. C’était un homme très lucide qui se tenait au fait de l’actualité mondiale : il aurait compris l’urgence de prendre soin de la nature. »

Les Jeanson n’en sont pas à leur premier geste citoyen en faveur de l’environnement ; Hugo est notamment directeur général et copropriétaire de Bourgeois Chevrolet de Rawdon, le concessionnaire automobile qui vend le plus de véhicules électriques au Canada. Samuel a quant à lui fait longtemps partie de l’équipe de cette même entreprise, il était gestionnaire lorsque celle-ci a pris le virage vert et y a grandement participé.

« La propriété Jeanson a une belle valeur écologique et faunique » a souligné Réjean Dumas, biologiste et fiduciaire au sein de la FCEL. Des milieux naturels d’intérêt régional pour la conservation, comme des marécages arbustifs et une grande tourbière boisée, sont présents sur 40% du territoire. »

Soulignons que lors d’inventaires fauniques récents, certaines espèces en situation précaire au Québec et au Canada y ont été dénombrées, comme la paruline du Canada et la grive des bois, deux passereaux forestiers, de même que plusieurs espèces de chauves-souris, dont les chauves-souris rousse, cendrée et argentée.

Le site a par ailleurs l’avantage d’être contigu au secteur nord du parc régional de la forêt Ouareau. Il contribue ainsi à maintenir un corridor de biodiversité nord-sud.

La protection à perpétuité de cette propriété a été rendue possible grâce à la participation financière de la Fondation de la faune du Québec.

À propos de la Fiducie de conservation des écosystèmes de Lanaudière

La FCEL est une fiducie d’utilité sociale. Sa mission est de protéger, conserver à perpétuité et mettre en valeur des milieux naturels et des paysages à haute valeur écologique, patrimoniale ou esthétique situés prioritairement dans la région de Lanaudière, et ce, au bénéfice des communautés locales et du public en général.

Les personnes intéressées à poser un geste pour la biodiversité et faire en sorte que leur propriété soit protégée à perpétuité peuvent visiter le site web de la FCEL (www.fcelanaudiere.ca) ou communiquer avec un représentant de la Fiducie au (450) 756-0186 (poste 3).

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Le Journal de Joliette se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Le Journal de Joliette collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.